Aérosol

Aérosol

UE-i.png
Directive 96/49/CE du Conseil du 23 juillet 1996 relative au rapprochement des législations des États membres concernant le transport de marchandises dangereuses par chemin de fer (Journal officiel n° L 235 du 17/09/1996 p. 0025 - 0030 CHAPITRE 1.2 Définitions et unités de mesure, 1.2.1. Définitions
Dans cette directive, on entend par:
aérosol,
voir générateur d'aérosol

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Ca-i.png
Comptes de l’environnement et des ressources Glossaire
Aérosol
  • 1) Suspension de fines gouttelettes ou particules dans l’atmosphère. Les aérosols sont issus tant des processus naturels (éruptions volcaniques, etc.) que des activités humaines comme la combustion de combustibles fossiles.
  • 2) Gaz sous pression servant à pulvériser des substances enfermées dans un contenant.

Législation canadienne
Ca-i.png
Guide de bonnes pratiques de fabrication pour la transformation minimale des fruits et légumes Glossaire
aérosols
gouttelettes de liquide en suspension pouvant contenir des micro-organismes, souvent produites par l’aspersion d’eau sur des surfaces contaminées lors de la transformation des aliments.

Législation canadienne
Fr-i.png
Glossaire pour le développement durable Agora21, version du 20 avril 2001
aérosol [aerosol]
"Particules solides ou liquides en suspension dans l’air, dont la taille varie entre 0,001 et 10µm (micromètres). Les particules d’aérosols ont un effet important sur le système climatique, à causeglossaire développement durable, Agora21, version du 20 avril 2001 p4/62 de leur interaction directe (absorption et dispersion) avec le rayonnement solaire et terrestre, et de leur incidence sur la formation des nuages."
Les aérosols atténuent le rayonnement solaire sur terre et auraient plutôt un effet limitant le réchauffement climatique, au moins à court terme, et pourraient donc masquer les effets à long terme des émissions de polluants. Le terme est également associé à tort aux gaz propulseurs employés dans les "bombes aérosols".

Législation française

aérosol d'essai

Normes
  • NBN EN 779 - 2012
Filtres à air de ventilation générale pour l'élimination des particules - Détermination des performances de filtration

aérosol fantaisie

UE-i.png
RÈGLEMENT (CE) No 842/2006 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 mai 2006 relatif à certains gaz à effet de serre fluorés Article 2 Définitions
Aux fins du présent règlement, on entend par:
19)«aérosol fantaisie»,
les aérosols commercialisés et destinés à la vente au public à des fins d'amusement et de décoration, énumérés à l'annexe de la directive 94/48/CE (1).

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

aérosol inflammable

UE-i.png
RÈGLEMENT (CE) No 1272/2008 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 16 décembre 2008 relatif à la classification, à l'étiquetage et à l'emballage des substances et des mélanges, modifiant et abrogeant les directives 67/548/CEE et 1999/45/CE et modifiant le règlement (CE) no 1907/2006 ANNEXE I- PRESCRIPTIONS RELATIVES À LA CLASSIFICATION ET À L'ÉTIQUETAGE DES SUBSTANCES ET MÉLANGES DANGEREUX - PARTIE 2: DANGERS PHYSIQUES
2.3.1. Définition
Les «aérosols», c'est-à-dire les générateurs d'aérosols,
sont des récipients non rechargeables fabriqués en métal, en verre ou en plastique, contenant un gaz comprimé, liquéfié ou dissous sous pression, avec ou sans liquide, pâte ou poudre, munis d'un dispositif de détente permettant d'en expulser le contenu sous forme de particules solides ou liquides en suspension dans un gaz, ou sous forme de mousse, de pâte ou de poudre, ou encore à l'état liquide ou gazeux.
2.3.2. Critères de classification
2.3.2.1. Les aérosols sont soumis aux procédures de classification relatives aux aérosols inflammables, conformément au point 2.3.2.2, s'ils contiennent un composant quelconque classé comme inflammable sur la base des critères énoncés dans la présente partie, à savoir:
— liquides dont le point d'éclair est inférieur ou égal à 93°C, y inclus les liquides inflammables conformément à la section 2.6,
— gaz inflammable (voir 2.2),
— matières solides inflammables (voir 2.7).
Note
L'expression «composants inflammables» n'est pas applicable aux substances et mélanges pyrophoriques, auto-échauffants ou hydroréactifs parce que ces composants ne sont jamais utilisés comme contenus de générateurs d'aérosols.
2.3.2.2. Un aérosol inflammable est classé dans l'une des deux catégories de cette classe en fonction de ses composants, de sa chaleur de combustion et, le cas échéant, des résultats de l'essai d'inflammabilité des mousses (pour les mousses d'aérosols) et des essais de la distance d'inflammation et de l'inflammation dans un espace clos (pour les aérosols vaporisés), conformément à la figure 2.3.1 et aux Recommandations relatives au transport des marchandises dangereuses, Manuel d'épreuves et de critères des Nations unies, troisième partie, sous-sections 31.4, 31.5 et 31.6.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

Références utiles



procédure générant des aérosols

OMS-i.png
Ventilation naturelle pour lutter contre les infections en milieu de soins - 2010 Définitions
Procédures générant des aérosols
Procédures pouvant induire chez le patient la production de gouttelettes respiratoires.

Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

procédures générant des aérosols associée à la transmission d'agents pathogènes

OMS-i.png
Ventilation naturelle pour lutter contre les infections en milieu de soins - 2010 Définitions
Procédures générant des aérosols associées à la transmission d’agents pathogènes
Procédures à haut risque pouvant accroître le risque de formation de noyaux de condensation en raison des forces mécaniques liées à ces procédures (intubation, réanimation, bronchoscopie, autopsie, geste chirurgical comportant l’utilisation de dispositifs à grande vitesse, par exemple) (OMS, 2007).

Organisation Mondiale de la Santé (OMS)