Alimentation

Alimentation

UE-i.png
Union européenne
Fr-i.png
La Documentation Française

Dictionnaires d'autrefois

Wiktionaire

Wikipedia

Codex Alimentarius

Sommaire

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Alimentation

Ca-i.png
Environnement Canada Glossaire
alimentation
Processus en jeu dans l'apport d'eau à la zone de saturation; désigne aussi la quantité d'eau ainsi ajoutée.

Législation canadienne
Fr-i.png
Délibération du 12 décembre 2013 portant décision relative aux tarifs d'utilisation d'un réseau public d'électricité dans le domaine de tension HTA ou BT (NOR: CRER1330926V ) 1. Définitions
Pour l'application des présentes règles, les termes mentionnés ci-dessous ont les significations suivantes.
1.2. Alimentations
Lorsqu'un utilisateur est raccordé au(x) réseau(x) public(s) par plusieurs alimentations, il convient contractuellement de la désignation de ses alimentations principales, complémentaires et de secours avec le(s) gestionnaire(s) du (des) réseau(x) public(s) au(x)quel(s) il est connecté.

Législation française

alimentation animale

UE-i.png
Règlement (CE) n° 1946/2003 du Parlement européen et du Conseil du 15 juillet 2003 relatif aux mouvements transfrontières des organismes génétiquement modifiés (Journal officiel n° L 287 du 05/11/2003 p. 0001 - 0010) (Article 3 Définitions)

1. Aux fins du présent règlement, on entend par:

7) "alimentation animale",
les aliments pour animaux au sens de l'article 3, point 4), du règlement (CE) n° 178/2002;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

alimentation animale par voie orale

UE-i.png
Règlement (CE) n o 767/2009 du Parlement européen et du Conseil du 13 juillet 2009 concernant la mise sur le marché et l’utilisation des aliments pour animaux, modifiant le règlement (CE) n o 1831/2003 du Parlement européen et du Conseil et abrogeant la directive 79/373/CEE du Conseil, la directive 80/511/CEE de la Commission, les directives 82/471/CEE, 83/228/CEE, 93/74/CEE, 93/113/CE et 96/25/CE du Conseil, ainsi que la décision 2004/217/CE de la Commission (Journal officiel n° L 229 du 01/09/2009 p. 0001 - 0028) Article 3 Définitions
b) "alimentation animale par voie orale",
l’introduction par voie orale dans le tractus gastro-intestinal de produits destinés à l’alimentation des animaux visant à couvrir les besoins nutritionnels de l’animal et/ou à maintenir la productivité des animaux normalement sains;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

Voir aussi sur Qualitionnaire by AQTE sprl

alimentation collective durable

Voir notre dossier

Alimentation

alimentation complémentaire

UNICEF-i.png
LEXIQUE NUTRITION
Alimentation complémentaire
Processus mis en route lorsque le lait maternel seul ou le lait maternisé seul ne suffit plus à satisfaire les besoins nutritionnels d’un nourrisson. Par conséquent, d’autres aliments et liquides doivent être ajoutés au lait maternel ou au substitut du lait maternel. La tranche d’âge des nourrissons ciblés par
l’alimentation d’appoint est généralement de 6-23 mois.

United Nations International Children Emergency Fund (UNICEF)

Ca-i.png
Saime alimentation Ontario Glossaire
Alimentation complémentaire
Processus qui commence lorsque le lait maternel seul n’est plus suffisant pour répondre aux besoins nutritionnels du bébé et que, conséquemment, d’autres aliments et boissons doivent accompagner le lait maternel. La plage d’âge cible pour l’alimentation complémentaire va habituellement de 6 à 24 mois, bien qu’on puisse poursuivre l’allaitement jusqu’à l’âge de deux ans et même au-delà.

Législation canadienne
Fr-i.png
Délibération du 12 décembre 2013 portant décision relative aux tarifs d'utilisation d'un réseau public d'électricité dans le domaine de tension HTA ou BT (NOR: CRER1330926V ) 1. Définitions
Pour l'application des présentes règles, les termes mentionnés ci-dessous ont les significations suivantes.
1.2.3. Alimentation complémentaire
Les alimentations d'un utilisateur qui ne sont ni des alimentations principales ni des alimentations de secours sont les alimentations complémentaires de cet utilisateur.
La partie dédiée d'une alimentation complémentaire d'un utilisateur est la partie des réseaux publics qui n'est traversée que par des flux ayant pour origine ou pour destination un ou plusieurs point(s) de connexion de cet utilisateur.
Les flux pris en compte pour établir la partie dédiée des alimentations complémentaires sont ceux qui s'établissent sous le régime normal d'exploitation des ouvrages électriques de l'utilisateur convenu contractuellement avec le(s) gestionnaire(s) du (des) réseau(x) public(s) au(x)quel(s) il(s) est(sont) connecté(s), compte tenu de la topologie des réseaux publics et quelles que soient les manœuvres d'exploitation auxquelles peuvent procéder leurs gestionnaires.

Législation française

alimentation d’une nappe ou apport

Fr-i.png
eaufrance, le portail de l’eau Glossaire
Alimentation d’une nappe ou apport
(au sens hydrogéologique) Volume d’eau alimentant une nappe souterraine sur une durée donnée.

Législation française

Fr-i.png
PROJET DE SDAGE RÉVISÉ DE LA GUYANE; ABREVIATION & ACRONYME - GLOSSAIRE 1.2. GLOSSAIRE A
Alimentation d'une nappe ou apport (au sens hydrogéologique)
Volume d'eau alimentant une nappe souterraine sur une durée donnée.

Législation française

alimentation de l'aquifère

Ca-i.png
Environnement Canada Glossaire

alimentation de l'aquifère

Débit entrant (ou apport) d'un aquifère.

Législation canadienne

alimentation de maturation

Ca-i.png
Guide des insectes forestiers exotiques 2006 Glossaire
Alimentation de maturation:
alimentation précédant ou suivant l’émergence de l’hôte nécessaire à l’atteinte de la maturité sexuelle et à la sclérification des téguments (durcissement et assombrissement de la cuticule) ou contribuant à l’accroissement des réserves énergétiques.

Législation canadienne

alimentation de secours

Fr-i.png
Délibération du 12 décembre 2013 portant décision relative aux tarifs d'utilisation d'un réseau public d'électricité dans le domaine de tension HTA ou BT (NOR: CRER1330926V ) 1. Définitions
Pour l'application des présentes règles, les termes mentionnés ci-dessous ont les significations suivantes.
1.2.2. Alimentation de secours
Une alimentation d'un utilisateur est une alimentation de secours si elle est maintenue sous tension, mais n'est utilisée pour le transfert d'énergie entre le réseau public et les installations d'un ou plusieurs utilisateurs qu'en cas d'indisponibilité de tout ou partie de ses ou de leurs alimentations principales et complémentaires.
La partie dédiée d'une alimentation de secours est la partie des réseaux publics qui n'est traversée que par des flux ayant pour destination un ou plusieurs point(s) de connexion d'une ou plusieurs alimentation(s) de secours de cet utilisateur ou d'un autre utilisateur.
Les flux pris en compte pour établir la partie dédiée des alimentations de secours sont ceux qui s'établissent sous le régime d'exploitation en cas d'indisponibilité de tout ou partie de ses autres alimentations, des ouvrages électriques du ou des utilisateur(s) convenu contractuellement avec le(s) gestionnaire(s) du (des) réseau(x) public(s) au(x)quel(s) il(s) est(sont) connecté(s), compte tenu de la topologie des réseaux publics et quelles que soient les manœuvres d'exploitation auxquelles peuvent procéder leurs gestionnaires.

Législation française

alimentation électrique

UE-i.png
RÈGLEMENT (CE) No 244/2009 DE LA COMMISSION du 18 mars 2009 mettant en œuvre la directive 2005/32/CE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les exigences relatives à l'écoconception des lampes à usage domestique non dirigées Article 2 Définitions
Les définitions figurant dans la directive 2005/32/CE s'appli­quent aux fins du présent règlement. Les définitions suivantes s’appliquent également. On entend par:
13) «alimentation électrique»,
un dispositif conçu pour convertir du courant alternatif provenant du secteur en courant continu ou en un autre courant alternatif;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

alimentation électrique externe

UE-i.png
DÉCISION DE LA COMMISSION du 16 juin 2009 arrêtant la position de la Communauté au sujet d’une décision des organes de gestion, en application de l’accord entre le gouvernement des États-Unis d’Amérique et la Communauté européenne concernant la coordination des programmes d’étiquetage relatifs à l’efficacité énergétique des équipements de bureau, portant sur la révision des spécifications applicables aux ordinateurs énoncées à l’annexe C, partie VIII, de l’accord ANNEXE C, PARTIE VIII DE L’ACCORD, VIII. SPÉCIFICATIONS APPLICABLES AUX ORDINATEURS, 1. DÉFINITIONS, Ressources
D. Alimentation électrique externe:
composant contenu dans un boîtier de protection physiquement séparé, à l’extérieur du boîtier de l’ordinateur lui-même, conçu pour alimenter l’ordinateur en assurant la conversion du courant alternatif d’entrée provenant du secteur en courant continu de tension(s) moins élevée(s). Une alimentation électrique externe doit être reliée à l’ordinateur par un raccordement électrique mâle/femelle, un câble, un cordon ou toute autre forme de câblage amovible ou intégré.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

alimentation électrique interne

UE-i.png
DÉCISION DE LA COMMISSION du 16 juin 2009 arrêtant la position de la Communauté au sujet d’une décision des organes de gestion, en application de l’accord entre le gouvernement des États-Unis d’Amérique et la Communauté européenne concernant la coordination des programmes d’étiquetage relatifs à l’efficacité énergétique des équipements de bureau, portant sur la révision des spécifications applicables aux ordinateurs énoncées à l’annexe C, partie VIII, de l’accord ANNEXE C, PARTIE VIII DE L’ACCORD, VIII. SPÉCIFICATIONS APPLICABLES AUX ORDINATEURS, 1. DÉFINITIONS, Ressources
E. Alimentation électrique interne:
composant interne, inclus dans le boîtier de l’ordinateur, conçu pour alimenter les composants de l’ordinateur en assurant la conversion de la tension en courant alternatif du secteur en tension en courant continu. Aux fins des présentes spécifications, une alimentation électrique interne doit se trouver à l’intérieur du boîtier de l’ordinateur, tout en étant séparée de la carte mère. L’alimentation électrique doit être reliée au secteur par un câble unique sans circuits intermédiaires entre l’alimentation électrique et le secteur. En outre, à l’exception des raccordements à l’écran en courant continu dans les ordinateurs de bureau intégrés, tous les raccordements électriques reliant l’alimentation et les composants de l’ordinateur doivent se trouver à l’intérieur du boîtier de l’ordinateur (c’est- à-dire qu’aucun câble reliant l’alimentation électrique à l’ordinateur ou aux composants individuels ne peut se trouver à l’extérieur du boîtier). Les convertisseurs continu-continu internes, qui servent à convertir le courant continu monotension provenant d’une alimentation électrique externe vers plusieurs combinaisons de tension utilisables par l’ordinateur ne sont pas considérés comme des alimentations électriques internes.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

alimentation en Eau Potable (AEP)

Fr-i.png
eaufrance, le portail de l’eau Glossaire
Alimentation en Eau Potable (AEP)
Ensemble des équipements, des services et des actions qui permettent, en partant d’une eau brute, de produire une eau conforme aux normes de potabilité en vigueur, distribuée ensuite aux consommateurs. On considère 4 étapes distinctes dans cette alimentation :
prélèvements
captages
traitement pour potabiliser l’eau
adduction (transport et stockage)
distribution au consommateur.

Législation française

Fr-i.png
PROJET DE SDAGE RÉVISÉ DE LA GUYANE; ABREVIATION & ACRONYME - GLOSSAIRE 1.2. GLOSSAIRE A
Alimentation en Eau Potable (AEP)
Ensemble des équipements, des services et des actions qui permettent, en partant d'une eau brute, de produire une eau conforme aux normes de potabilité en vigueur, distribuée ensuite aux consommateurs. On considère 4 étapes distinctes dans cette alimentation :
  • prélèvements - captages
  • traitement pour potabiliser l'eau
  • adduction (transport et stockage)
  • distribution au consommateur.

Législation française

alimentation humaine

UE-i.png
Règlement (CE) n° 1946/2003 du Parlement européen et du Conseil du 15 juillet 2003 relatif aux mouvements transfrontières des organismes génétiquement modifiés (Journal officiel n° L 287 du 05/11/2003 p. 0001 - 0010)] (Article 3 Définitions)

1. Aux fins du présent règlement, on entend par:

6) "alimentation humaine",
les denrées alimentaires au sens de l'article 2 du règlement (CE) n° 178/2002(10);

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

alimentation intensive

Ca-i.png
Terminologie de la nutrition du bétail
Alimentation Intensive; Flushin
Méthode consistant à augmenter la quantité d'aliments distribués aux femelles peu avant et durant la mise à la reproduction afin d'augmenter le taux de conception et la taille des portées.

Législation canadienne

alimentation par détente

Fr-i.png
Vocabulaire des sciences et techniques spatiales (liste de termes, expressions et définitions adoptés) - NOR : CTNX1233601K I. – Termes et définitions
alimentation par détente

Législation française

alimentation par pression constante

Fr-i.png
Vocabulaire des sciences et techniques spatiales (liste de termes, expressions et définitions adoptés) - NOR : CTNX1233601K I. – Termes et définitions
alimentation par pression constante
  • Domaine : Sciences et techniques spatiales/Propulsion.
  • Définition : Injection d’ergols dans la chambre de combustion d’un moteur-fusée, qui est obtenue sans l’aide de pompes en maintenant une pression constante dans les réservoirs d’alimentation grâce à l’apport externe d’un gaz de pressurisation.
  • Voir aussi : alimentation par détente, gaz de pressurisation.
  • Équivalent étranger : pressure feed.

Législation française

alimentation principale

Fr-i.png
Délibération du 12 décembre 2013 portant décision relative aux tarifs d'utilisation d'un réseau public d'électricité dans le domaine de tension HTA ou BT (NOR: CRER1330926V ) 1. Définitions
Pour l'application des présentes règles, les termes mentionnés ci-dessous ont les significations suivantes.
1.2.1. Alimentation(s) principale(s)
La ou les alimentation(s) principale(s) d'un utilisateur doi(ven)t permettre d'assurer la mise à disposition de l'utilisateur de la puissance de soutirage qu'il a souscrite et/ou de la puissance maximale d'injection convenue en régime normal d'exploitation des ouvrages électriques de l'utilisateur. Le régime normal d'exploitation est convenu contractuellement entre l'utilisateur et le(s) gestionnaire(s) du (des) réseau(x) public(s) au(x)quel(s) il est connecté, dans le respect des engagements de qualité contenus dans le contrat d'accès correspondant.

Législation française


SmallUK-i.png additif pour l'alimentation animale->Feed additive

additif pour l'alimentation animale

UE-i.png
Règlement (CE) n°834/2007 du Conseil du 28 juin 2007 relatif à la production biologique et à l'étiquetage des produits biologiques et abrogeant le règlement (CEE) n° 2092/91 (Journal officiel n° L 189 du 20/07/2007 p. 0001 - 0023) Article 2 Définitions
Aux fins du présent règlement, on entend par:
w) "additifs pour l'alimentation animale",
les produits définis au règlement (CE) no 1831/2003 du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2003 relatif aux additifs destinés à l'alimentation des animaux [10];

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
UE-i.png
Règlement (CE) n° 183/2005 du Parlement européen et du Conseil du 12 janvier 2005 établissant des exigences en matière d'hygiène des aliments pour animaux (Journal officiel n° L 035 du 08/02/2005 p. 0001 - 0022) (Article 3 Définitions)
Aux fins du présent règlement, les définitions figurant dans le règlement (CE) no 178/2002 s'appliquent, sous réserve des définitions spécifiques suivantes:
c) "additifs pour l'alimentation animale":
les substances ou micro-organismes autorisés en vertu du règlement (CE) no 1831/2003 du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2003 relatif aux additifs destinés à l'alimentation des animaux;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
UE-i.png
Règlement (CE) n° 1831/2003 du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2003 relatif aux additifs destinés à l'alimentation des animaux (Journal officiel n° L 268 du 18/10/2003 p. 0029 - 0043) (Article 2 Définitions)
2. Les définitions suivantes sont également applicables:
a) "additifs pour l'alimentation animale":
des substances, micro-organismes ou préparations, autres que les matières premières pour aliments des animaux et les prémélanges, délibérément ajoutés aux aliments pour animaux ou à l'eau pour remplir notamment une ou plusieurs des fonctions visées à l'article 5, paragraphe 3;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Dz-i.png
Décret n°2-10-473 du 7 chaoual 1432 (6 septembre 2011) pris pour l’application de certaines dispositions de la loi n°28 -07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires (BO n°5984 du 06/10/2011, page 2193)
ART. 2. - Au sens du prés ent décret on entend par :
2. Additif pour l’alimentation animale
toute substance ou préparation utilisée dans l’alimentation animale afin :
  • d’influer favorablement sur les caractéristiques des matières premières pour l’alimentation animale ou des aliments composés pour animaux ou des produits animaux, ou,
  • de satisfaire des besoins nutritionnels des animaux ou d’améliorer la production animale notamment en influençant la flore gastro-intestinale ou la digestibilité des produits alimentaires donnés aux animaux, ou,
  • d’apporter dans l’alimentation des éléments favorables pour atteindre des objectifs nutritionnels particuliers, ou,
  • de répondre aux besoins nutritionnels spécifiques momentanés des animaux, ou,
  • de prévenir ou de réduire les nuisances provoquées par les déjections animales ou d’améliorer l’environnement des animaux ;

Législation algérienne (Secrétariat Général du Gouvernement)

agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES)

Fr-i.png
Ministère de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, Commissariat général au Développement durable Glossaire
Anses
Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail
Créée en 2010, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) est issue de la fusion de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) et de l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset).
Elle assure des missions de veille, d'expertise, de recherche et de référence sur un large champ couvrant la santé humaine, la santé et le bien-être animal, ainsi que la santé végétale.

Législation française

Fr-i.png
Groupe d'étude des marchés de restauration collective et nutrition (GEM-RCN), Recommandation relative à la nutrition (mise à jour : juillet 2011) ANNEXE 6 – GLOSSAIRE et ADRESSES UTILES
ANSES
Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (www. Afssa.fr), 27-31 avenue du Général Leclerc, 94701 Maisons-Alfort Cedex). L’AFSSA est devenue l’ANSES le 1er juillet 2010.

Législation française

Fr-i.png
portail de l'état en Bretagne Glossaire
ANSES
Agence de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail

Législation française

Fr-i.png
Rapport du groupe PNNS sur la qualité gustative des aliments Liste des abréviations
ANSES
Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

Législation française

Références utiles



association des professionnels de l’ alimentation pour la valorisation des produits locaux (APROVAL)

centre des sciences du goût et de l’alimentation (CSGA)

Fr-i.png
Rapport du groupe PNNS sur la qualité gustative des aliments Liste des abréviations
CSGA
Centre des sciences du goût et de l’alimentation

Législation française

club expert nutrition et alimentation (CENA)

Fr-i.png
Rapport du groupe PNNS sur la qualité gustative des aliments Liste des abréviations
CENA
Club expert nutrition et alimentation

Législation française

comité national de l'alimentation et de la nutrition des établissements de santé (CNANES)

Fr-i.png
Rapport du groupe PNNS sur la qualité gustative des aliments Liste des abréviations
CNANES
Comité national de l'alimentation et de la nutrition des établissements de santé

Législation française

conseil général de l’Agriculture, de l’alimentation et des espaces ruraux (CGAAER)

Fr-i.png
Procédures de couverture des risques conchylicoles, CGAAER n° 1830 Glossaire
CGAAER
Conseil général de l’Agriculture, de l’alimentation et des espaces ruraux

Législation française

Fr-i.png
Rapport du groupe PNNS sur la qualité gustative des aliments Liste des abréviations
CGAAER
Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux

Législation française


SmallUK-i.png denrée alimentaire destinée à l'alimentation des nourrissons->Food intended for infants

denrée alimentaire destinée à l'alimentation des nourrissons

UE-i.png
Règlement (CE) n o 2073/2005 de la Commission du 15 novembre 2005 concernant les critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires Article 2, Définitions
h) "denrées alimentaires destinées à l'alimentation des nourrissons"
les aliments destinés à l'alimentation particulière des nourrissons, tels que définis dans la directive 91/321/CEE de la Commission [14]

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne


SmallUK-i.png étude sur l'alimentation totale (EAT)->Total Diet Study (TDS)

étude sur l'alimentation totale (EAT)

Fr-i.png
L’Étude de l’Alimentation Totale française, un outil pour le suivi des expositions alimentaires de la population générale, V. Sirot, A Nougadère, A. Kadar, J.-C. Leblanc, Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, Maisons-Alfort, France Introduction
Réalisées au niveau national, les études de l’alimentation totale (EAT)
ont pour but de surveiller l’exposition alimentaire des populations à des substances d’intérêt en terme de santé publique. La méthodologie des EAT est standardisée et recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Elle repose sur la combinaison de données de consommation et de données de contamination issues d’analyses sur l’aliment tel que consommé, permettant d’évaluer le niveau « bruit de fond » de l’exposition de la population générale. Cinq ans après la première EAT, l’AFSSA a lancé la réalisation d’une seconde EAT française (2006-2009), intégrant pour la première fois la recherche de résidus de pesticides.

Législation française

exploitant du secteur de l’alimentation animale

UE-i.png
Règlement (CE) n o 767/2009 du Parlement européen et du Conseil du 13 juillet 2009 concernant la mise sur le marché et l’utilisation des aliments pour animaux, modifiant le règlement (CE) n o 1831/2003 du Parlement européen et du Conseil et abrogeant la directive 79/373/CEE du Conseil, la directive 80/511/CEE de la Commission, les directives 82/471/CEE, 83/228/CEE, 93/74/CEE, 93/113/CE et 96/25/CE du Conseil, ainsi que la décision 2004/217/CE de la Commission (Journal officiel n° L 229 du 01/09/2009 p. 0001 - 0028) Article 3 Définitions
a) "exploitant du secteur de l’alimentation animale",
la personne physique ou morale chargée de garantir le respect des prescriptions du présent règlement dans l’entreprise du secteur de l’alimentation animale qu’elle contrôle;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
UE-i.png
Règlement (CE) n° 183/2005 du Parlement européen et du Conseil du 12 janvier 2005 établissant des exigences en matière d'hygiène des aliments pour animaux (Journal officiel n° L 035 du 08/02/2005 p. 0001 - 0022) (Article 3 Définitions)
Aux fins du présent règlement, les définitions figurant dans le règlement (CE) n° 178/2002 s'appliquent, sous réserve des définitions spécifiques suivantes:
b) "exploitant du secteur de l'alimentation animale":
la personne physique ou morale chargée de garantir le respect des prescriptions du présent règlement dans l'entreprise du secteur de l'alimentation animale qu'elle contrôle;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
UE-i.png
Hygiène-i.pngRèglement (CE) n° 178/2002 du Parlement européen et du Conseil du 28 janvier 2002 établissant les principes généraux et les prescriptions générales de la législation alimentaire, instituant l'Autorité européenne de sécurité des aliments et fixant des procédures relatives à la sécurité des denrées alimentaires (Journal officiel n° L 031 du 01/02/2002 p. 0001 - 0024) (Article 3 Autres définitions)
Aux fins du présent règlement, on entend par:
6) "exploitant du secteur de l'alimentation animale",
la ou les personnes physiques ou morales chargées de garantir le respect des prescriptions de la législation alimentaire dans l'entreprise du secteur de l'alimentation animale qu'elles contrôlent;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne


Technologies des productions alimentaires

Généralités sur les technologies utilisées en IAA

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Produits consommés sans transformation majeure

  • Produits crus

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Produits transformés essentiellement par l'action des micro-organismes

Fermentation

Technologies de la fermentation
  • Fermentation malolactique
  • Fermentation en phase solide

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Organismes impliqués dans les fermentations à usage alimentaire

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Types de produits soumis à fermentation

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Produits résultants de la fermentation

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Transformations résultant essentiellement de l'action de contraintes physiques

Irradiation des aliments

  • Fao/Codex alimentarius
  • Organisation Mondiale de la Santé (OMS) / World Health Organization (WHO)
  • Union européenne
  • Ce rapport publié en octobre 2009 contient notamment les deux tableaux récapitulatif suivants:
  • Quantités de denrées alimentaires (en tonnes) traitées par ionisation dans les unités d'irradiation agréées sur le territoire de l'Union européenne
Quantités de denrées alimentaires (en tonnes) traitées par ionisation dans les unités d'irradiation agréées sur le territoire de l'Union européenne
(Sources : Apport de la Commission sur le traitement des denrées alimentaires par ionisation pour l'année 2007 (2009/C 242/02))
  • Échantillons analysés et les résultats obtenus pour l'ensemble de l'Union européenne
Échantillons analysés et les résultats obtenus pour l'ensemble de l'Union européenne
(Sources : Apport de la Commission sur le traitement des denrées alimentaires par ionisation pour l'année 2007 (2009/C 242/02))
  • Afrique du Sud
  • Australie / Nouvelle Zélande
  • Belgique
  • Canada
  • Etats-Unis
  • France
  • Maroc
  • Royaume Uni
  • Suède

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Traitements thermiques

Appertisation

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Cuisson

  • Généralités
  • Cuisson à basse température
  • Cuisson fractionnée
  • Cuisson sous vide
  • Techniques de cuisson durables

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Pasteurisation

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Stérilisation des aliments à la vapeur

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Autres procédés utilisant la vapeur

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Stérilisation à la chaleur sèche
Cette technique est (quasi) exclusivement utilisée pour la stérilisation de récipients vides (bouteille, pots, ...)

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Upérisation (ou upperisation)

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Contrôle des traitements thermiques

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Produits essentiellement transformés par l'action de produits chimiques

Acidification

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Nanotechnologies en IAA

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires

A développer.

Adultération, contaminations, fraudes et durée de vie des aliments

DLC/DLUO/DDM

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Aflatoxines

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Aflatoxines

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Aflatoxine M1
Aflatoxinem1.png

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Déoxynivalénol (DON)

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Fumonisines

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Ochratoxines

A développer.

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Patuline (PAT)

  • Généralités

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Trichothécène

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Zéaralénone (ZEA)

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

Dernière modification : Hubert Bazin - 7/08/2018 (86832)

tuyau d'alimentation en carburant

UE-i.png
RÈGLEMENT (UE) No 406/2010 DE LA COMMISSION du 26 avril 2010 portant application du règlement (CE) no 79/2009 du Parlement européen et du Conseil concernant la réception par type des véhicules à moteur fonctionnant à l’hydrogène Article premier Définitions
Pour les besoins du présent règlement, les définitions suivantes s’appliquent:
56) «tuyau d’alimentation en carburant»
désigne le tuyau qui alimente en hydrogène le ou les systèmes de conversion de l’hydrogène;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne