Aquifère

Aquifère

SmallUK-i.png aquifère->aquifer

CODEX-i.png
CODE D'USAGES INTERNATIONAL RECOMMANDE EN MATIERE D'HYGIENE POUR LE CAPTAGE, L'EXPLOITATION ET LA COMMERCIALISATION DES EAUX MINERALES NATURELLES - CAC/RCP 33-1985 (SECTION 2. DEFINITIONS)

2.1 Aux fins du présent code, les termes ci-après ont la signification suivante:

2.1.12 Aquifère
tout corps massif (couche) de roches perméables qui contient de l'eau minérale naturelle.

Codex Alimentarius
UE-i.png
Directive 2000/60/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 octobre 2000 établissant un cadre pour une politique communautaire dans le domaine de l'eau (Journal officiel n° L 327 du 22/12/2000 p. 0001 - 0073) (Article 2 Définitions)

Aux fins de la présente directive, les définitions suivantes s'appliquent:

11) "aquifère":
une ou plusieurs couches souterraines de roche ou d'autres couches géologiques d'une porosité et perméabilité suffisantes pour permettre soit un courant significatif d'eau souterraine, soit le captage de quantités importantes d'eau souterraine;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Dz-i.png
Ministère des Ressources en Eau Glossaire
Aquifère :
un aquifère est un corps géométriquement défini et non un milieu indéfini. Selon la complexité de sa structure et selon le phénomène hydrodynamique dont on considère qu'il est le siège, un aquifère est schématisable par un modèle - ou système - une bi ou tridimensionnel, homogène ou hétérogène. Les caractéristiques hydrauliques telles que la transmissivité et le coefficient d'emmagasinement servant à décrire un aquifère se rapportant à sa partie saturée.

Législation algérienne (Secrétariat Général du Gouvernement)
Be-i.png
27 MAI 2004. - Code de l'Environnement constituant le Code de l'Eau. TITRE II. - Définitions.
Art. D2. Pour l'application du présent livre, on entend par :
3° "aquifère" :
une ou plusieurs couches souterraines de roche ou d'autres couches géologiques d'une porosité et d'une perméabilité suffisantes pour permettre soit un courant significatif d'eau souterraine, soit le captage de quantités importantes d'eau souterraine;

Législation belge
Be-i.png
6 FEVRIER 1991. - Arrêté de l'Exécutif flamand fixant le règlement flamand relatif à l'autorisation écologique (Titre I du VLAREM). CHAPITRE I. - DEFINITIONS.
Article 1. Pour l'application du présent arrêté on entend par :
25°bis " aquifère " :
une ou plusieurs couches souterraines de roche ou d'autres couches géologiques d'une porosité et perméabilité suffisantes pour permettre soit un courant significatif d'eau souterraine, soit le captage de quantités importantes d'eau souterraine;

Législation belge
Ca-i.png
Comptes de l’environnement et des ressources Glossaire
Aquifère
Formation géologique souterraine faite de pierre poreuse, de sable, etc., saturée d’eau, qui peut fournir de l’eau en quantité utilisable lorsqu’on y creuse un puits.

Législation canadienne
Ca-i.png
De la source au robinet : Guide d’application de l’approche à barrières multiples pour une eau potable saine, Conseil canadien des ministres de l’environnement (Glossaire)

Aquifère

Formation géologique de roche perméable, de sable ou de gravier dans laquelle s’écoule l’eau souterraine et qui fournit de grandes quantités d’eau aux sources et aux puits.

Législation canadienne
Ca-i.png
Environnement Canada Glossaire

aquifère

- Couche souterraine de sable et de roc imbibée d'eau qui alimente un puits; on distingue les aquifères artésiens (captifs) des surfaces de saturation (libres).

Législation canadienne
Ca-i.png
Ontario - Ministère des richesses naturelles - Les ressources en pétrole, en gaz et en sel Glossaire
Aquifère
strate ou zone située sous la surface d’un terrain, capable de céder des quantités d’eau et d’alimenter un puits.

Législation canadienne
Fr-i.png
GESTION DES SITES(POTENTIELLEMENT) POLLUÉS ANNEXE 18 Glossaire sites et sols pollués
AQUIFÈRE
Terrain perméable, contenant une nappe d'eau souterraine, suffisamment conducteur pour permettre l'écoulement significatif d'une nappe et le captage de quantités d'eau appréciables.
Equivalent anglosaxon : Aquifer.

Législation française

Fr-i.png
Observatoire des Résidus de Pesticides (ORP) Le glossaire / Les définitions
Aquifère
formation géologique contenant de façon temporaire ou permanente de l'eau mobilisable, constituée de roches perméables et capable de la restituer naturellement et/ou par exploitation.

Législation française

Fr-i.png
eaufrance, le portail de l?eau Glossaire
Aquifère
Formation géologique contenant de façon temporaire ou permanente de l?eau mobilisable, constituée de roches perméables (formation poreuses ou fissurées) et capable de la restituer naturellement ou par exploitation (drainage, pompage,...).

Législation française

Fr-i.png
COMMISSION GÉNÉRALE DE TERMINOLOGIE ET DE NÉOLOGIE
aquifère
Domaine : Hydrologie.
  • 1. adj.
Définition : Qui contient de l'eau en partie mobilisable par gravité.
Note : Ce terme ne doit pas être employé dans le sens impropre de « relatif à l'eau ».
(Source : arrêté du 7 avril 1987)
Équivalent étranger : aquifer.

SmallUK-i.png aquifère->water-bearing layer

  • 2. n.m.
Définition : Couche ou massif solide, perméable, poreux, comportant une zone saturée, suffisamment conducteur d'eau souterraine pour permettre l'écoulement significatif d'une nappe souterraine et le captage de quantités d'eau appréciables.
Note : Ce terme ne doit pas être employé dans le sens impropre d'« eau souterraine ».
Équivalent étranger : water-bearing layer.
(Source : arrêté du 7 avril 1987)

Législation française

Fr-i.png
Eau et santé Glossaire
Aquifère
un aquifère est une couche de terrain ou une roche, suffisamment poreuse (qui peut stocker de l'eau) et perméable (où l'eau circule librement), pour contenir une nappe d'eau souterraine.

Législation française

Fr-i.png
DIREN Auvergne Glossaire
Aquifère
Formation géologique capable de stocker et de restituer de l’eau. Terrain perméable contenant une nappe d’eau souterraine.

Législation française

aquifère captif

Dz-i.png
Ministère des Ressources en Eau Glossaire
Aquifère captif :
aquifère entièrement saturé comportant une nappe captive, donc sans surface libre ni zone non saturée, délimité au toit par des formations à perméabilité très faible faisant obstacle à tout flux appréciable.

Législation algérienne (Secrétariat Général du Gouvernement)

aquifère bicouche

Dz-i.png
Ministère des Ressources en Eau Glossaire
Aquifère bicouche :
aquifère non homogène composé, ou schématisable, par une couche aquifère et une couche semi perméable superposées (ou deux couches semi perméables sus et sous jacente à la couche aquifère).

Législation algérienne (Secrétariat Général du Gouvernement)

alimentation de l'aquifère

Ca-i.png
Environnement Canada Glossaire

alimentation de l'aquifère

Débit entrant (ou apport) d'un aquifère.

Législation canadienne