Barre

Barre

Ca-i.png
Tarif des douanes 2014 Chapitre 78
1. Dans ce Chapitre, on entend par :
a) Barres
les produits laminés, filés, étirés ou forgés, non enroulés, dont la section transversale pleine et constante sur toute leur longueur est en forme de cercle, d'ovale, de carré, de rectangle, de triangle équilatéral ou de polygone convexe régulier (y compris les « cercles aplatis » et les « rectangles modifies », dont deux côtés opposés sont en forme d'arc de cercle convexe, les deux autres étant rectilignes, égaux et parallèles). Les produits de section transversale carrée, rectangulaire, triangulaire ou polygonale peuvent présenter des angles arrondis sur toute leur longueur. L'épaisseur des produits de section transversale rectangulaire (y compris les produits de section « rectangulaire modifiée ») excède le dixième de la largeur. On considère également comme tels les produits de mêmes formes et dimensions, obtenus par moulage, coulage ou frittage, lorsqu'ils ont reçu postérieurement à leur obtention une ouvraison supérieure à un ébarbage grossier, pourvu que cette ouvraison n'ait pas pour effet de conférer à ces produits le caractère d'articles ou d'ouvrages repris ailleurs.

Législation canadienne

barre céréalière

Be-i.png
La langue dans les assiettes, Quelques recettes pour créer des mots nouveaux dans l’alimentation Glossaire
barre céréalière (loc.f.)
en-cas croquant ou moelleux, de forme rectangulaire, composé principalement d’une ou plusieurs céréales soufflées et, éventuellement, de chocolat ou de fruits

Législation belge

Références utiles



barre de combustible

CH-i.png
Office fédéral de l'énergie OFEN, Déchets radioactif Glossaire
Barre ou barreau de combustible
Forme géométrique contenant le combustible nucléaire scellé dans un gainage, placée dans le réacteur. Un élément de combustible est le plus souvent constitué de plusieurs barres.

Législation suisse

barre de commande

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
barre de commande
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
  • Définition : Barre ou ensemble de tiges solidaires mobiles contenant une matière absorbant les neutrons et qui, suivant sa position dans le cœur d’un réacteur nucléaire, influe sur sa réactivité.
  • Note :
  • 1. Elle est ainsi utilisée pour la commande de ce réacteur.
  • 2. Dans le cas d’un ensemble de tiges solidaires, l’expression « grappe de commande » est aussi utilisée.
  • 3. Le terme « barre de contrôle » est déconseillé.
  • Équivalent étranger : control rod.
  • Source : Journal officiel du 22 septembre 2000.

Législation française

barre de dopage

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
barre de dopage
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
  • Définition : Barre de combustible insérée temporairement dans le cœur d’un réacteur nucléaire pour surmonter la baisse de réactivité due à la formation de poisons neutroniques dans le cœur.
  • Voir aussi : combustible nucléaire.
  • Équivalent étranger : booster rod.
  • Source : Journal officiel du 22 septembre 2000.

Législation française

barre de pilotage

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
barre grise
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
  • Définition : Barre de commande absorbant moins les neutrons qu’une barre noire, et qui permet le réglage fin de la puissance du réacteur nucléaire.
  • Équivalent étranger : gray rod (EU), grey rod (GB).
  • Source : Journal officiel du 18 juin 2004.

Législation française

barre grise

barre grise->SmallUK-i.pnggrey rod (GB)

barre grise->SmallUK-i.pnggray rod (EU)

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
barre de pilotage
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
  • Définition : Barre de commande utilisée pour les ajustements faibles et précis de la réactivité d’un réacteur nucléaire, ainsi que, parfois, pour agir sur la répartition du flux neutronique dans le cœur de ce réacteur.
  • Équivalent étranger : fine control rod, regulating rod.
  • Source : Journal officiel du 22 septembre 2000.

Législation française

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire (Journal officiel du 18 juin 2004 - NOR : CTNX0407375K I. - Termes et définitions
barre grise
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
  • Définition : Barre de commande absorbant moins les neutrons qu’une barre noire, et qui permet le réglage fin de la puissance du réacteur nucléaire.
  • Voir aussi : barre noire.
  • Équivalent étranger : gray rod (EU), grey rod (GB).

Législation française


SmallUK-i.png barre noire->black rod

barre noire

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
barre noire
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
  • Définition : Barre de commande constituée de matériaux absorbant les neutrons, et qui contribue au contrôle de la criticité du réacteur nucléaire.
  • Équivalent étranger : black rod.
  • Source : Journal officiel du 18 juin 2004.

Législation française

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire (Journal officiel du 18 juin 2004 - NOR : CTNX0407375K I. - Termes et définitions
barre noire
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
  • Définition : Barre de commande constituée de matériaux absorbant les neutrons, et qui contribue au contrôle de la criticité du réacteur nucléaire.
  • Voir aussi : barre grise.
  • Équivalent étranger : black rod.

Législation française


SmallUK-i.png barre parallaxe->bar parallax bar

barre parallaxe

Ca-i.png
Inventaire forestier du Canada (Canfi) 2001 Glossaire
barre parallaxe: [parallax bar]
Dispositif micrométrique qu'on utilise avec un stéréoscope pour mesurer des différences de parallaxe linéaire .
Utilisée pour mesurer la hauteur des arbres et d'autres écarts de hauteur.

Législation canadienne

allonge de barre

Fr-i.png
Vocabulaire du transport maritime I. - Termes et définitions
allonge de barre
  • Forme abrégée : allonge, n.f.
  • Domaine : Transports/Transport maritime.
  • Définition : Pièce s’articulant sur la barre et permettant la manœuvre en abord.
  • Équivalent étranger : futtock, tiller extension.

Législation française

code à barres

Ca-i.png
Codification - Règlement sur les instruments médicaux DORS/98-282 Définitions
1. Les définitions qui suivent s'appliquent au présent règlement
« code à barres »
Code à barres unique établi selon la symbolisation du code universel des produits (CUP), du Health Industry Business Communications Council (HIBCC) ou de la numérotation européenne des produits (Gencod), qui est assigné à l’instrument médical par le fabricant. (bar code)

Législation canadienne


SmallUK-i.png efficacité d'une barre de commande->rod worth control rod worth

efficacité d'une barre de commande

Fr-i.png
Vocabulaire de l'ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés) - NOR: CTNX1104030K §JORF n°0043 du 20 février 2011 page 3235, texte n° 40 ) I. - Termes et définitions
efficacité d'une barre de commande
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Exploitation des réacteurs.
  • Définition : Grandeur représentant l'antiréactivité provoquée par une barre de commande lorsque celle-ci est totalement insérée dans le cœur.
  • Note : L'expression « poids d'une barre de commande » est déconseillée en ce sens.
  • Voir aussi : antiréactivité, barre de commande.
  • Équivalent étranger : control rod worth.

Législation française

jeu de barres

Fr-i.png
Délibération du 12 décembre 2013 portant décision relative aux tarifs d'utilisation d'un réseau public d'électricité dans le domaine de tension HTA ou BT (NOR: CRER1330926V ) 1. Définitions
Pour l'application des présentes règles, les termes mentionnés ci-dessous ont les significations suivantes.
1.12. Jeu de barres
Ensemble triphasé de trois rails métalliques ou de trois conducteurs dont chacun compose un ensemble de points, de tension identique, communs à chaque phase d'un système triphasé et qui permettent la connexion des installations (instruments, lignes, câbles) entre elles. Un jeu de barre n'est pas une liaison (telle que définie ci-dessous) au sens des présentes règles tarifaires.

Législation française