Biologie

Biologie

SmallUK-i.png biologie->biology

Ca-i.png
Parcs Canada Glossaire archéologique
Biologie :
Science qui examine la structure, la fonction, la répartition, et l'adaptation et l'évolution de tous les organismes vivants, tant les espèces végétales qu'animales.

Législation canadienne
Fr-i.png
Direction des Routes d'Ile-de-France LEXIQUE ET BIBLIOGRAPHIE
biologie (d'une espèce)
description du cycle et du mode de vie d'une espèce indépendamment de son milieu (voir écologie d'une espèce)

Législation française

biologie moléculaire

SmallUK-i.png Molecular Biology

Ca-i.png
Les biofondations Glossaire
Biologie moléculaire
Etude des processus vivants au niveau moléculaire.

Législation canadienne
Ca-i.png
Glossaire de biotechnologie végétale à l'intention des médias
Biologie moléculaire
Étude des molécules des organismes vivants, des réactions qu'elles subissent, la manière dont ces réaction sont contrôlées et la manière dont les molécules sont assemblées en structures plus grosses comme des membranes et des fibres.
La biologie moléculaire est l'étude de la biologie des molécules plutôt que des tissus ou des cellules.

Législation canadienne
CH-i.png
Office fédéral de la santé publique Glossaire
biologie moléculaire
partie de la recherche biologique traitant des propriétés physicochimiques des composés organiques de l’organisme vivant

Législation suisse

commission de biologie clinique

Be-i.png
Rapport annueL 2004-2005 ISP Terminologie
COMMISSION DE BIOLOGIE CLINIQUE
organe de conseil qui, sur demande du Ministre ou de sa propre initiative, formule des recommandations sur tous les aspects liés à la biologie clinique.

Législation belge

analyse de biologie médicale (ABM)

Fr-i.png
Arrêté du 26 novembre 1999 relatif à la bonne exécution des analyses de biologie médicale - NOR: MESP9923609A (JORF n°287 du 11 décembre 1999 page 18441, texte n° 4 2. Définition des termes
2.1. Analyses de biologie médicale :
Selon les termes de l'article L. 753, deuxième alinéa, du code de la santé publique (livre VII) (modifié par la loi no 95-116 du 4 février 1995, art. 29) : « Les analyses de biologie médicale sont les examens biologiques qui concourent au diagnostic, au traitement ou à la prévention des maladies humaines ou qui font apparaître toute autre modification de l'état physiologique, à l'exclusion des actes d'anatomie et de cytologie pathologiques exécutés par les médecins spécialistes de cette discipline. »

Législation française

FrCOFRAC-i.png
EXIGENCES SPECIFIQUES ET RECOMMANDATIONS D'ACCREDITATION EN PLOMBEMIE, Document SH Ref 20, Révision 00 – Juin 2010 2 TERMINOLOGIE ET REFERENCES, 2.1 Définitions
Pour les besoins du présent document, les termes et définitions ci-après s'appliquent. Ces définitions sont issues de normes internationales se rapportant à l'accréditation ou de documents du Cofrac.
Analyses de Biologie Médicale (d'après NF EN ISO 15189) :
Analyses biologiques, microbiologiques, immunologiques, biochimiques, pharmacologiques, toxicologiques, immunohématologiques, hématologiques, biophysiques, cytologiques, anatomo-pathologiques ou d'autres analyses à partir de spécimens d'origine humaine pour apporter des informations utiles au diagnostic, à la prévention ou au traitement des maladies ou à l'évaluation de l'état de santé d'êtres humains.
Note : dans le présent document, le terme "analyse" correspond à "examen" au sens du Code de la Santé Publique, comprenant les phases pré-, per- et postanalytiques.

Par autorisation de publication reçue le 13 juillet 2011, de M. Laurent ROULLOT, responsable communication du Cofrac
Pour tous les documents du Cofrac, la version électronique fait foi
Comité Français d'Accréditation (COFRAC)

laboratoire de biologie médicale (LABM)

Fr-i.png
Ordonnance n° 2010-49 du 13 janvier 2010 relative à la biologie médicale (NOR: SASX0927179R) CHAPITRE IER : DISPOSITIONS MODIFIANT LE CODE DE LA SANTE PUBLIQUE - Article 1
Laboratoire de biologie médicale
Sous réserve des règles d'implantation territoriale mentionnées à l'article L. 6222-5, un même laboratoire peut être implanté sur un ou plusieurs sites.
  • Art.L. 6212-2.-Un laboratoire de biologie médicale peut également réaliser des activités biologiques d'assistance médicale à la procréation ainsi que des examens d'anatomie et de cytologie pathologiques.
L'activité biologique d'assistance médicale à la procréation est soumise aux dispositions du chapitre 1er du titre II du présent livre ainsi qu'à celles du titre IV du livre Ier de la partie II.

Législation française

FrCOFRAC-i.png
REGLEMENT D’ACCREDITATION, SH REF 05, Révision 01 – Juin 2010 Annexe 1 : définitions
laboratoire de biologie médicale (LBM) :
structure constituée d’un ou plusieurs sites au sein de laquelle sont effectués les examens de biologie médicale.
note : ces activités, considérées comme relevant de l’évaluation de conformité, peuvent être réalisées dans des locaux fixes, ou au sein d’installations mobiles, provisoires ou encore chez le client (patient, établissement de soins, prescripteur, …).

Par autorisation de publication reçue le 13 juillet 2011, de M. Laurent ROULLOT, responsable communication du Cofrac
Pour tous les documents du Cofrac, la version électronique fait foi
Comité Français d'Accréditation (COFRAC)