Complémentaire

Complémentaire

UE-i.png
Union européenne
Fr-i.png
La Documentation Française

Dictionnaires d'autrefois

Wiktionaire

Wikipedia

Codex Alimentarius

Dernière modification : RiskManager - 15/07/2018 (86023)

Complémentaire

ADN complémentaire (ADNc)

FAO-i.png
Glossaire de la biotechnologie pour l'alimentation et l'agriculture
ADN complémentaire (Abréviation: ADNc).
Brin d'ADN synthétisé in vitro, à partir d'une matrice d'ARN mature utilisant la transcriptase inverse. L'ADN polymérase est ensuite employée pour créer une molécule double brin. L'ADNc se diffère de l'ADN génomique par l'absence d'introns. Synonyme: copie d'ADN.

Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO)
Ca-i.png
Les biofondations Glossaire
ADN complémentaire
Brin d'ADN synthétisé in vitro, à partir d'une matrice d'ARN mature utilisant la transcriptase inverse. L'ADN polymérase est ensuite employée pour créer une molécule double brin. L'ADNc se diffère de l'ADN génomique par l'absence d'introns.

Législation canadienne
Ca-i.png
Santé Canada - Au sujet de la biotechnologie Glossaire
ADN complémentaire (ADNc)
ADN synthétisé à partir d'un ARN messager au lieu d'une matrice d'ADN. Ce type d'ADN est utilisé pour le clonage ou comme sonde d'ADN afin de trouver des gènes particuliers.

Législation canadienne
Fr-i.png
Arrêté du 14 septembre 1990 relatif à la terminologie du génie génétique - NOR: AGRD9001622A Annexe
ADN complémentaire, n. m..
Abréviation : ADNc, n. m.
Domaine : Génétique moléculaire - Génie génétique.
Définition : ADN simple brin, qui est une copie d'un ARN obtenue par une transcription inverse.
Note : L' ADNc double brin résulte de la copie du premier brin par une ADN polymérase.
Anglais : complementary DNA (cDNA).

Législation française

ADN complémentaire double brin (ADNcdb)

FAO-i.png
Glossaire de la biotechnologie pour l'alimentation et l'agriculture
ADN complémentaire double brin (Abréviation: ADNcdb).
Molécule d'ADN double brin produite à partir d'un ADNc matrice.

Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO)

aliment complémentaire

UE-i.png
Directive 2002/32/CE du Parlement européen et du Conseil du 7 mai 2002 sur les substances indésirables dans les aliments pour animaux - Déclaration du Conseil (Journal officiel n° L 140 du 30/05/2002 p. 0010 - 0022) (Article 2)
Aux fins de la présente directive, on entend par:
f) "aliments complémentaires":
les mélanges d'aliments dont la teneur en certaines substances est élevée et qui, en raison de leur composition, n'assurent la ration journalière que s'ils sont associés à d'autres aliments pour animaux;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

aliment complémentaire des animaux

UE-i.png
Règlement (CE) n° 1831/2003 du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2003 relatif aux additifs destinés à l'alimentation des animaux (Journal officiel n° L 268 du 18/10/2003 p. 0029 - 0043) (Article 2 Définitions)
2. Les définitions suivantes sont également applicables:
d) "aliments complémentaires des animaux":
les produits définis à l'article 2, point e), de la directive 79/373/CEE;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

aliment complémentaire pour animaux

UE-i.png
Règlement (CE) n o 767/2009 du Parlement européen et du Conseil du 13 juillet 2009 concernant la mise sur le marché et l’utilisation des aliments pour animaux, modifiant le règlement (CE) n o 1831/2003 du Parlement européen et du Conseil et abrogeant la directive 79/373/CEE du Conseil, la directive 80/511/CEE de la Commission, les directives 82/471/CEE, 83/228/CEE, 93/74/CEE, 93/113/CE et 96/25/CE du Conseil, ainsi que la décision 2004/217/CE de la Commission (Journal officiel n° L 229 du 01/09/2009 p. 0001 - 0028) Article 3 Définitions
j) "aliment complémentaire pour animaux",
un aliment composé pour animaux qui a une teneur élevée en certaines substances mais qui, en raison de sa composition, n’assure la ration journalière que s’il est associé à d’autres aliments pour animaux;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
UE-i.png
Règlement (CE) n° 1831/2003 du Parlement européen et du Conseil du 22 septembre 2003 relatif aux additifs destinés à l'alimentation des animaux (Journal officiel n° L 268 du 18/10/2003 p. 0029 - 0043) (Article 2 Définitions)
2. Les définitions suivantes sont également applicables:
d) "aliments complémentaires des animaux":
les produits définis à l'article 2, point e), de la directive 79/373/CEE;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Dz-i.png
Décret n°2-10-473 du 7 chaoual 1432 (6 septembre 2011) pris pour l’application de certaines dispositions de la loi n°28 -07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires (BO n°5984 du 06/10/2011, page 2193)
ART. 2. - Au sens du prés ent décret on entend par :
4. aliments complémentaires pour animaux
Les mélanges d’aliments pour animaux qui, en raison de leur composition, n’assurent la ration journalière que s’ils sont associés à d’autres aliments pour animaux ;

Législation algérienne (Secrétariat Général du Gouvernement)

alimentation complémentaire

UNICEF-i.png
LEXIQUE NUTRITION
Alimentation complémentaire
Processus mis en route lorsque le lait maternel seul ou le lait maternisé seul ne suffit plus à satisfaire les besoins nutritionnels d’un nourrisson. Par conséquent, d’autres aliments et liquides doivent être ajoutés au lait maternel ou au substitut du lait maternel. La tranche d’âge des nourrissons ciblés par
l’alimentation d’appoint est généralement de 6-23 mois.

United Nations International Children Emergency Fund (UNICEF)

Ca-i.png
Saime alimentation Ontario Glossaire
Alimentation complémentaire
Processus qui commence lorsque le lait maternel seul n’est plus suffisant pour répondre aux besoins nutritionnels du bébé et que, conséquemment, d’autres aliments et boissons doivent accompagner le lait maternel. La plage d’âge cible pour l’alimentation complémentaire va habituellement de 6 à 24 mois, bien qu’on puisse poursuivre l’allaitement jusqu’à l’âge de deux ans et même au-delà.

Législation canadienne
Fr-i.png
Délibération du 12 décembre 2013 portant décision relative aux tarifs d'utilisation d'un réseau public d'électricité dans le domaine de tension HTA ou BT (NOR: CRER1330926V ) 1. Définitions
Pour l'application des présentes règles, les termes mentionnés ci-dessous ont les significations suivantes.
1.2.3. Alimentation complémentaire
Les alimentations d'un utilisateur qui ne sont ni des alimentations principales ni des alimentations de secours sont les alimentations complémentaires de cet utilisateur.
La partie dédiée d'une alimentation complémentaire d'un utilisateur est la partie des réseaux publics qui n'est traversée que par des flux ayant pour origine ou pour destination un ou plusieurs point(s) de connexion de cet utilisateur.
Les flux pris en compte pour établir la partie dédiée des alimentations complémentaires sont ceux qui s'établissent sous le régime normal d'exploitation des ouvrages électriques de l'utilisateur convenu contractuellement avec le(s) gestionnaire(s) du (des) réseau(x) public(s) au(x)quel(s) il(s) est(sont) connecté(s), compte tenu de la topologie des réseaux publics et quelles que soient les manœuvres d'exploitation auxquelles peuvent procéder leurs gestionnaires.

Législation française

arrêté préfectoral de prescriptions complémentaires

Fr-i.png
Portail d'information sur l'assainissement communal Glossaire
Le glossaire proposé dans ce site recense les principaux termes et concepts réglementaires utilisés en assainissement communal. Vous pouvez accèder à des définitions plus précises des données de l'assainissement sur le site internet du Service d'Administration National des Données et Référentiels de l'Eau (http://sandre.eaufrance.fr).
Arrêté préfectoral de prescriptions complémentaires
Le préfet peut, de sa propre initiative ou à la demande de l'exploitant, prendre des arrêtés complémentaires après avis du CODERST. Ces arrêtés peuvent fixer des prescriptions additionnelles mais aussi atténuer les prescriptions primitives.

Législation française

assurance ou intervention complémentaire

Be-i.png
21 JANVIER 2009. - Arrêté royal portant instructions pour les pharmaciens. CHAPITRE Ier. - Définitions.
Article 1. Pour l'application du présent arrêté, on entend par :
23° " assurance ou intervention complémentaire " :
toute assurance ou intervention publique ou privée autre que celle de l'assurance obligatoire visée par la loi coordonnée du 14 juillet 1994 relative à l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités;

Législation belge

avertissement complémentaire

UE-i.png
2003/641/CE: Décision de la Commission du 5 septembre 2003 sur l'utilisation de photographies en couleurs ou d'autres illustrations comme avertissements relatifs à la santé à faire figurer sur les conditionnements des produits du tabac (Journal officiel n° L 226 du 10/09/2003 p. 0024 - 0026) Article 2 Définitions
Aux fins de la présente décision, les définitions de l'article 2 de la directive 2001/37/CE sont applicables.
Les définitions suivantes sont également applicables:
2) "avertissement complémentaire":
tout avertissement visé à l'article 5, paragraphe 2, point b), et à l'annexe I de la directive 2001/37/CE.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

banque d'ADN complémentaire

banque d'ADN complémentaire->SmallUK-i.pngcDNA library

banque d'ADN complémentaire->SmallUK-i.pngcomplementary DNA library

Fr-i.png
Vocabulaire de la biologie (liste de termes, expressions et définitions adoptés) - NOR: CTNX1223306K - JORF n°0134 du 10 juin 2012 page 9874 texte n° 42 I. Termes et définitions
banque d'ADN complémentaire
  • Forme abrégée : banque d'ADNc.
  • Domaine : Biologie/Biochimie et biologie moléculaire.
  • Définition : Collection de fragments d'ADN complémentaire ne comprenant que l'ADN codant, clonés dans des vecteurs tels que des phages ou des plasmides.
  • Voir aussi : ADN complémentaire, bactériophage, banque génomique, plasmide, vecteur.
  • Équivalent étranger : cDNA library, complementary DNA library.
  • Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « banque de gènes » au Journal officiel du 22 septembre 2000.

Législation française

déclaration complémentaire globale (DCG)

Tn-i.png
République Tunisienne - Direction Générale des Douanes Glossaire
Déclaration complémentaire globale
Déclaration périodique souscrite dans le cadre des procédures simplifiées permettant de régulariser d’une façon récapitulative des déclarations initiales, estimatives, simplifiées ou globales.

Législation tunisienne
BF-i.png
Direction Générale des Douanes - Burkina Faso Glossaire douanier
DECLARATION COMPLEMENTAIRE GLOBALE (DCG)
Déclaration de régularisation utilisée pour compléter de façon récapitulative, dans le cadre des procédures simplifiées, les déclarations préalables et simplifiées de dédouanement effectuées au cours de la période de globalisation.

Législation burkinabaise

donnée complémentaire

UE-i.png
Règlement (CE) n o 1987/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 sur l'établissement, le fonctionnement et l'utilisation du système d'information Schengen de deuxième génération (SIS II) (Journal officiel n° L 381 du 28/12/2006 p. 0004 - 0023) Article 3 Définitions
Aux fins du présent règlement, on entend par:
c) "données complémentaires",
les données stockées dans le SIS II et en rapport avec des signalements introduits dans le SIS II, qui doivent être immédiatement accessibles aux autorités compétentes lorsque les personnes au sujet desquelles des données ont été introduites dans le SIS II sont localisées à la suite de consultations effectuées dans ce système;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

évaluation complémentaire

FrCOFRAC-i.png
REGLEMENT D’ACCREDITATION, SH REF 05, Révision 01 – Juin 2010 Annexe 1 : définitions
évaluation complémentaire  :
évaluation qui peut être déclenchée par le Cofrac à la suite d’une décision d’accréditation, suivant l’examen d’un rapport d’évaluation, dans le but de recueillir des informations complémentaires ou des preuves concernant les mesures prises pour remédier aux écarts détectés lors de l’évaluation.

Par autorisation de publication reçue le 13 juillet 2011, de M. Laurent ROULLOT, responsable communication du Cofrac
Pour tous les documents du Cofrac, la version électronique fait foi
Comité Français d'Accréditation (COFRAC)

gènes complémentaires

Ca-i.png
Les biofondations Glossaire
Gènes complémentaires
Deux ou plusieurs gènes interdépendants, pour lesquels (dans le cas de complémentarité dominante) l'allèle dominant de l'un d'eux peut produire un effet sur le phénotype d'un organisme seulement si l'allèle dominant du second gène est présent; dans le cas de complémentarité récessive, seuls les individus doubles homozygotes récessifs peuvent exprimer l'effet.

Législation canadienne

investigation complémentaire

Fr-i.png
GUIDE D’APPLICATION DE LA REGLEMENTATION relative aux travaux à proximité des réseaux, Fascicule 3 FORMULAIRES ET AUTRES DOCUMENTS PRATIQUES, Version 1 ANNEXE A. TERMES ET DÉFINITIONS (COMMUNS AUX FASCICULES 1, 2 ET 3)

Pour les besoins du présent guide d’application de la règlementation (fascicules 1 et 2), les termes et définitions suivants s'appliquent.

investigations complémentaires
Actions à caractère obligatoire de recherche de renseignements sur un ouvrage (géoréférencement des réseaux, type, caractérisation, ...)

Législation française

mention complémentaire

FrINSEE-i.png
Dictionnaire de définitions de l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques)
Mention complémentaire
Année supplémentaire de spécialisation, sanctionnée par un diplôme.

Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)

  1. La version en ligne régulièrement réactualisée de ce dictionnaire se trouve à l'adresse suivante :http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page%%definitions/liste-definitions.htm

pension complémentaire

UE-i.png
DIRECTIVE 2014/50/UE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 16 avril 2014 relative aux prescriptions minimales visant à accroître la mobilité des travailleurs entre les États membres en améliorant l'acquisition et la préservation des droits à pension complémentaire Article 3 Définitions
Aux fins de la présente directive, on entend par:
a) «pension complémentaire»,
une pension de retraite prévue par les règles d'un régime complémentaire de pension établi conformément au droit national et à la pratique nationale;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Be-i.png
15 MAI 2014. - Loi portant des dispositions diverses TITRE 4. - Pension complémentaire pour dirigeants d'entreprise, CHAPITRE 1er. - Définitions
Art. 35. Pour l'application du présent titre, il faut entendre par :
pension complémentaire
la pension de retraite et/ou de survie en cas de décès de l'affilié avant ou après l'âge de retraite, ou la valeur en capital qui y correspond, qui sont constituées sur la base de versements effectués conformément à un règlement de pension ou une convention de pension en complément d'une pension fixée en vertu d'un régime légal de sécurité sociale;

Législation belge

régime complémentaire de pension

UE-i.png
DIRECTIVE 2014/50/UE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 16 avril 2014 relative aux prescriptions minimales visant à accroître la mobilité des travailleurs entre les États membres en améliorant l'acquisition et la préservation des droits à pension complémentaire Article 3 Définitions
Aux fins de la présente directive, on entend par:
b)«régime complémentaire de pension»,
tout régime de pension de retraite professionnel établi conformément au droit national et à la pratique nationale et lié à une relation de travail, destiné à servir une pension complémentaire à des travailleurs salariés;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne