Détection

Détection

SmallUK-i.png détection->Detection

Fr-i.png
GLOSSAIRE GENERAL ET TECHNIQUE EN VIGUEUR AU LNPV 3.1.Définitions générales
Détection (analyse de) [9]
Recherche de la présence de microorganismes ou ravageurs dans un échantillon biologique à un niveau taxonomique fixé [dans la limite de la technique utilisée.

Législation française

détection des défauts

Ca-i.png
Chapitre 19 - Programmes sur l'inspection de la volaille 19.1 INTRODUCTION, 19.1.2 Glossaire de terminologie
Détection des défauts
Identifier et retirer de la chaîne les carcasses et leurs viscères présentant des défauts pathologiques et de transformation avant et après l’éviscération. (Defect Detection)

Législation canadienne

capacité de détection

UE-i.png
DÉCISION DE LA COMMISSION du 12 août 2002 portant modalités d’application de la directive 96/23/CE du Conseil en ce qui concerne les performances des méthodes d’analyse et l’interprétation des résultats ANNEXE : CRITÈRES DE PERFORMANCES, AUTRES EXIGENCES ET PROCÉDURES APPLICABLES AUX MÉTHODES D'ANALYSE - 1. DÉFINITIONS
1.12. Capacité de détection (CCβ):
plus petite teneur en substance pouvant être détectée, identifiée et/ou quantifiée dans un échantillon avec une probabilité d'erreur β. Dans le cas des substances pour lesquelles aucune limite autorisée n'a été fixée, la capacité de détection est la concentration la plus faible à laquelle une méthode peut détecter des échantillons véritablement contaminés avec une certitude statistique de 1 − β. Dans le cas des substances pour lesquelles une limite autorisée est fixée, cela signifie que la capacité de détection est la concentration à laquelle la méthode peut détecter des concentrations à la limite autorisée avec une certitude statistique de 1 − β.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

.

dispositif de détection précoce à distance

UE-i.png
Règlement d'exécution (UE) 2016/799 de la Commission du 18 mars 2016 mettant en œuvre le règlement (UE) n o 165/2014 du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les exigences applicables à la construction, aux essais, à l'installation, à l'utilisation et à la réparation des tachygraphes et de leurs composants Article 2 Définitions

Aux fins du présent règlement, les définitions établies à l'article 2 du règlement (UE) no 165/2014 s'appliquent. En outre, on entend par:

6) «dispositif de détection précoce à distance»,
le dispositif de l'unité embarquée sur le véhicule qui est utilisé pour effectuer des contrôles routiers ciblés;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

équipement de détection incendie

Normes
  • EN 45545-1 - 2013
Applications ferroviaires - Protection contre les incendies dans les véhicules ferroviaires - Partie 1 : Généralités

limite de détection (capacité de détection - limit of detection LOD)

UE-i.png
Directive 2009/90/CE de la Commission du 31 juillet 2009 établissant, conformément à la directive 2000/60/CE du Parlement européen et du Conseil, des spécifications techniques pour l’analyse chimique et la surveillance de l’état des eaux (Journal officiel n° L 201 du 01/08/2009 p. 0036 - 0038) Article 2 Définitions
Aux fins de la présente directive, on entend par:
1) "limite de détection",
le signal de sortie ou la valeur de concentration au-delà desquels il est permis d’affirmer avec un certain degré de confiance qu’un échantillon est différent d’un échantillon témoin ne contenant pas l’analyte concerné;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Be-i.png
Limites de notification, Version 09 du 11-04-12 2. Définitions et abréviations
LOD : Limit of detection, Capacité de détection
plus petite teneur en substance pouvant être détectée, identifiée et/ou quantifiée dans un échantillon . Dans le cas des substances pour lesquelles aucune limite autorisée n'a été fixée, la capacité de détection est la concentration la plus faible à laquelle une méthode peut détecter des échantillons véritablement contaminés. (Source : Décision 2002/657 de la Commission du 12 août 2002 portant modalités d'application de la directive 96/23/CE du Conseil en ce qui concerne les performances des méthodes d'analyse et l'interprétation des résultats.)

Législation belge
Be-i.png
Risques cancérogènes et/ou génotoxiques dans les denrées alimentaires: contaminants liés aux processus de transformation (dossier Sci Com 2007/09bis: auto-saisine) Annexe 3 : Glossaire (Version 22/03/2010)
LOD (Limit of detection) ou limite de détection,
il s'agit de la plus petite quantité mesurée d'un analyte à partir de laquelle sa présence peut être vérifiée avec une certitude statistique acceptable (IPCS, 2001).

Législation belge
Be-i.png
AFSCA - Inventaire des actions et des limites d’action et propositions d’harmonisation dans le cadre des contrôles officiels; Contaminants chimiques, résidus et additifs - version 2 (novembre 2008) 1.3 Définitions
LOD (limit of detection) :
la limite de détection est la plus faible quantité mesurée d’un analyte à partir de laquelle il est possible de vérifier sa présence avec une certitude statistique acceptable.

Législation belge
Ca-i.png
Ligne directrice à l'intention de l'industrie - VICH GL 1 - La validation des méthodes d'analyse: définition et terminologie Glossaire
5. Limite de détection
La limite de détection d'une méthode d'analyse individuelle correspond à la plus faible quantité de la substance analysée que la méthode permet de détecter, sans nécessairement fournir la valeur exacte.

Législation canadienne
FrCOFRAC-i.png
GUIDE TECHNIQUE D'ACCREDITATION DE VERIFICATION (PORTEE A) / VALIDATION (PORTEE B) DES METHODES EN BIOLOGIE MEDICALE- SH GTA 04 Révision 00 – Avril 2011 12.1 Terminologie
Limite de détection
Valeur mesurée, obtenue par une procédure de mesure donnée, pour laquelle la probabilité de déclarer faussement l'absence d'un constituant dans un matériau est β, étant donné la probabilité α de déclarer faussement sa présence. (VIM 3 – ISO 18113)
Le terme limite de détection est utilisé pour décrire la plus petite valeur de mesurande dont une procédure d'analyse peut indiquer la présence avec un niveau de confiance spécifié. Elle a également été appelée «concentration détectable minimale».
Il convient de ne pas confondre la limite inférieure d'un intervalle de mesure avec la limite de détection.
Le terme « sensibilité » est à proscrire au sens de limite de détection.

Par autorisation de publication reçue le 13 juillet 2011, de M. Laurent ROULLOT, responsable communication du Cofrac
Pour tous les documents du Cofrac, la version électronique fait foi
Comité Français d'Accréditation (COFRAC)
Lu-i.png
A011, Guide sur la vérification et la validation des méthodes d’essais et d’étalonnage selon l’ISO/CEI 17025 4. Définitions
On trouvera ci-dessous, un ensemble de définitions relatives au sujet traité :
Limite de détection
Plus petite quantité d’un analyte à examiner dans un échantillon, pouvant être détectée et considérée comme différente de la valeur du blanc (avec une probabilité donnée) mais non nécessairement quantifiée (AFNOR XP T90-210 Décembre 1999).

Législation luxembourgeoise

Bruit, limite de détection (LOD) et limite de quantification (LOQ)


Dernière modification : Hubert Bazin - 4/12/2018 (90609)

.

limite de détection d'une méthode (LDM)

Ca-i.png
Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec - Programme d’accréditation des laboratoires d’analyse : PROTOCOLE POUR LA VALIDATION ET LA VÉRIFICATION D’UNE MÉTHODE D’ANALYSE EN MICROBIOLOGIE GLOSSAIRE
2. LIMITE DE DÉTECTION D’UNE MÉTHODE (LDM)
La limite de détection d’une méthode (LDM) permet de déceler la concentration minimale, à l’aide d’une méthode d’analyse, avec une fiabilité définie. Théoriquement, pour une méthode en microbiologie, il s’agit d’un organisme cible dans le volume d’échantillon analysé.

Législation canadienne

limite de détection olfactive

Ca-i.png
Service du répertoire toxicologique de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) Le lexique
Limite de détection olfactive
Concentration minimale à laquelle une substance est susceptible d'être détectée dans l'air par l'odorat humain. La limite de détection olfactive est habituellement exprimée en parties par million (ppm).

Législation canadienne

risque de détection

UE-i.png
2007/589/CE: Décision de la Commission du 18 juillet 2007 définissant des lignes directrices pour la surveillance et la déclaration des émissions de gaz à effet de serre, conformément à la directive 2003/87/CE du Parlement européen et du Conseil (notifiée sous le numéro C(2007) 3416 - Journal officiel n° L 229 du 31/08/2007 p. 0001 - 0085) 2. DÉFINITIONS
Les définitions de la directive 2003/87/CE s'appliquent aux fins de la présente annexe et des annexes II à XII de la présente décision.
5) Les définitions suivantes s'appliquent en ce qui concerne le contrôle et la vérification:
b) "risque de détection":
le risque que le vérificateur ne détecte pas une irrégularité ou une inexactitude significatives;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Be-i.png
BeWa-i.png 27 NOVEMBRE 2008. - Arrêté du Gouvernement wallon déterminant les conditions sectorielles relatives aux établissements se livrant à une activité entraînant des émissions de CO2. CHAPITRE II. - Définitions.
Art. 2. Au sens du présent arrêté, on entend par :
37° risque de détection
le risque que le vérificateur ne détecte pas une irrégularité ou une inexactitude significatives;

Législation belge - Wallex, base de données juridique de la Wallonie

système de détection des fuites

UE-i.png
RÈGLEMENT (CE) No 842/2006 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 mai 2006 relatif à certains gaz à effet de serre fluorés Article 2 Définitions
Aux fins du présent règlement, on entend par:
10)«système de détection des fuites»,
un dispositif mécanique, électrique ou électronique étalonné utilisé pour détecter une fuite de gaz à effet de serre fluorés qui, en cas de détection, alerte l'exploitant;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

système de détection précoce

OIE-i.png
OIE - Code sanitaire pour les animaux terrestres (2006) (CHAPITRE 1.1.1, DÉFINITIONS GÉNÉRALES, Article 1.1.1.1.) :
Pour l'application du Code terrestre :
Système de détection précoce
désigne un système placé sous le contrôle des Services vétérinaires permettant de détecter et de reconnaître précocement les maladies animales.
Ce système doit inclure au moins les aspects suivants :
  • couverture représentative des populations animales cibles, assurée par les services présents sur le terrain ;
  • capacité à effectuer des enquêtes sur les maladies et à les notifier ;
  • accès aux laboratoires capables de diagnostiquer et de différencier les maladies considérées ;
  • existence d'un programme de formation destiné à sensibiliser les vétérinaires et les para-vétérinaires à la détection et à la notification d'événements sanitaires inhabituels.

Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE)
OIE-i.png
Code sanitaire pour les animaux aquatiques (2006) (CHAPITRE 1.1.1. DÉFINITIONS, Article 1.1.1.1.);
Aux fins du Code aquatique :
Système de détection précoce
désigne un système efficace destiné à assurer la reconnaissance rapide des signes évocateurs d'une maladie de la liste de l'OIE, d'une maladie émergente ou d'une mortalité inexpliquée, chez les populations d'animaux aquatiques détenues dans un établissement d'aquaculture ou les populations sauvages d'animaux aquatiques, et à notifier rapidement le fait observé à l'Autorité compétente, en vue d'entreprendre, dans les plus brefs délais, les investigations nécessaires pour poser un diagnostic. Ce système doit présenter les caractéristiques suivantes :
  • 1. vaste sensibilisation, aux signes caractéristiques des maladies de la liste de l'OIE et des maladies émergentes, du personnel employé dans les établissements d'aquaculture ou chargé des opérations de transformation ;
  • 2. formation dispensée aux vétérinaires ou aux spécialistes de la santé des animaux aquatiques s'articulant autour de la reconnaissance et de la notification des cas de suspicion de maladie ;
  • 3. capacité de l'Autorité compétente à entreprendre des investigations sur une maladie particulière, avec efficacité et célérité ;
  • 4. accès de l'Autorité compétente aux laboratoires disposant de moyens pour diagnostiquer et différencier les maladies de la liste de l'OIE ainsi que les maladies émergentes.

Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE)