Effet

Effet

UE-i.png
Union européenne
Fr-i.png
La Documentation Française

Dictionnaires d'autrefois

Wiktionaire

Wikipedia

Codex Alimentarius

Dernière modification : RiskManager - 19/10/2018 (89564)

Effet


SmallUK-i.png effet->effect

effet

Fr-i.png
PLAN DE PREVENTION DES RISQUES TECHNOLOGIQUES – TITANOBEL à ETH 1 Eléments de terminologie et introduction, 1.1 Eléments de terminologie, Abréviations
Effets
il y a trois principaux types d’effets possibles pour un phénomène dangereux
  • toxique (lié à un dégagement de gaz ou de fumées toxiques), thermique (dû à un incendie) et surpression (suite à une explosion). Ils sont mesurés selon quatre niveaux d’intensité croissante
  • indirects (pour la surpression), irréversibles, létaux et létaux significatifs.

Législation française


SmallUK-i.png analyse des modes de défaillance et de leurs effets (AMDE)->Failure Modes, Effects Analysis (FMEA)

analyse des modes de défaillance et de leurs effets (AMDE)

OTAN-i.png
TERMINOLOGIE OTAN UTILISEE DANS LES ARMP - ARMP-7 (Edition 1) TERMINOLOGIE OTAN
Analyses des modes de défaillance et de leurs effets (AMDE)/Failure Modes, Effects Analysis (FMEA)
Procédé qui consiste à analyser les modes possibles de défaillance d'un système pour déterminer leurs effets sur le système et de classifier ces derniers selon leur gravite.

Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN/NATO)


SmallUK-i.png analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité (AMDEC)->FMEA

analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité (AMDEC)

Ca-i.png
Mouvement québécois de la qualité lexique
Analyse des modes de défaillance, de leurs effets et de leur criticité (AMDEC) / Failure mode effect analysis (FMEA) :
Analyse visant à étudier et maîtriser les risques de défaillance d’un produit, d’un processus ou d’un service afin d’améliorer leur fiabilité.

Législation canadienne

atténuation des effets des catastrophes

Fr-i.png
Décret n°2014-1480 du 9 décembre 2014 portant publication de la convention sur la mise à disposition de ressources de télécommunication pour l'atténuation des effets des catastrophes et pour les opérations de secours en cas de catastrophe, signée à Tampere le 18 juin 1998 (NOR: MAEJ1427812D) Article 1er Définitions
Sauf indication contraire suivant le contexte dans lequel ils sont utilisés, les termes ci-dessous ont la signification suivante aux fins de la présente Convention :
7. On entend par «atténuation des effets des catastrophes »
les mesures conçues pour prévenir, prévoir ou surveiller les catastrophes, s'y préparer, y faire face et en atténuer les conséquences.

Législation française

concentration sans effet (CSE)

Fr-i.png
Cellule d'Orientation Régionale pour la Protection des Eaux contre les Pesticides, Région Bretagne Glossaire
Concentration sans effet (CSE)
Dans un régime alimentaire ou dans un milieu, concentration maximale de substance qui ne se traduit pas par des effets toxiques sur des ani-maux de laboratoire qui y sont exposés. Elle est généralement exprimée en milligramme par kilogramme de poids corporel et par jour. On distingue généralement différentes ex-pressions de cette concentration sans effet :
  • CSEO: concentration sans effet observé,
  • CSENO: concentration sans effet néfaste observé.

Législation française

concentration sans effets toxiques observés (CSENO)

CSENO->SmallUK-i.pngNOAEL

concentration sans effets toxiques observés (CSENO)->SmallUK-i.pngNo Observable Adverse Effect Level (NOAEL)

Ca-i.png
Comités de la Chambre des communes GLOSSAIRE
Concentration sans effets toxiques observés (CSENO) (No Observable Adverse Effect Level (NOAEL))
La plus forte concentration administrée qui ne produit pas d'effets nocifs détectables.

Législation canadienne

diagramme causes/effets

Fr-i.png
Plan qualité Glossaire de la qualité
Diagramme causes/effets
Diagramme (appellé aussi diagramme d'Ishikawa) élaboré à l'issue d'un groupe de travail. Ce diagramme ayant la forme d'une arête de poisson sert à analyser le rapport existant entre un problème et ses causes classées en 5 grandes familles (les "5 M").

Législation française

dose minimale pour laquelle un effet nocif est observé (DMENO)

Fr-i.png
OPERSEI - Glossaire relatif à l’évaluation des risques sanitaires
Dose Minimale pour laquelle un Effet Nocif est Observé (DMENO)
[Valeur repère utilisée dans la construction des Valeurs Toxicologiques de Référence (VTR) et non directement dans l’étape de l’évaluation des risques.]
Traduction française du LO(A)EL (Lowest Observed (Adverse) Effect Level) qui désigne la dose ou la concentration la plus faible ayant provoqué un effet nocif observé - par rapport à un groupe témoin - au cours d'une expérimentation animale ou d'une étude épidémiologique.

Législation française

dose sans effet nocif observé (DSENO)

Fr-i.png
OPERSEI - Glossaire relatif à l’évaluation des risques sanitaires
Dose Sans Effet Nocif Observé (DSENO)
[Valeur repère utilisée dans la construction des Valeurs Toxicologiques de Référence (VTR) et non directement dans l’étape de l’évaluation des risques.]
Traduction française du NOAEL (No Observed Adverse Effect Level) qui désigne la dose ou la concentration la plus élevée n'ayant pas provoqué un effet nocif observé - par rapport à un groupe témoin - au cours d'une expérimentation animale ou d'une étude épidémiologique.

Législation française

effet adverse

FAO-i.png
Caractérisation des dangers liés à la présence de pathogènes dans les aliments et dans l'eau, ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ, ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE , Rome, 2004 GlOSSAIRE
Effet adverse
Changement dans la morphologie, la physiologie, la croissance, l'évolution ou la durée de vie d'un organisme qui se traduit par une altération d'une capacité fonctionnelle ou d'une capacité à compenser un stress supplémentaire ou par une augmentation de la sensibilité aux effets néfastes d'autres influences environnementales. Les décisions visant à déterminer si un effet est ou n'est pas adverse doivent être basées sur un jugement d'expert.

Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO)


SmallUK-i.png effet aigu->acute effect

effet aigu

OIT-i.png
Organisation Internationale du Travail Glossaire
Effet aigu:
réponse immédiate, évidente, généralement à court terme et souvent réversible.

Organisation Internationale du Travail
Ca-i.png
Comités de la Chambre des communes GLOSSAIRE
Effet aigu (acute effect)
Effet chez l'humain ou l'animal, où de graves symptômes se développent sans tarder et mènent rapidement à une crise.

Législation canadienne

effet aigu sur la santé

Ca-i.png
De la source au robinet : Guide d’application de l’approche à barrières multiples pour une eau potable saine, Conseil canadien des ministres de l’environnement Glossaire
Effet aigu sur la santé
Effet immédiat (en quelques heures ou quelques jours) qui peut résulter de l’exposition à certains contaminants présents dans l’eau potable.

Législation canadienne


SmallUK-i.png effet chronique->chronic effect

effet chronique

OIT-i.png
Organisation Internationale du Travail Glossaire
Effet chronique:
effet qui apparaît généralement longtemps après l'exposition et persiste.

Organisation Internationale du Travail
Ca-i.png
Comités de la Chambre des communes GLOSSAIRE
Effet chronique (chronic effect)
Pour une personne ou un animal de laboratoire, effet qui se développe
  • 1) avec le temps à la suite d'une seule exposition à une substance toxique;
  • 2) à partir d'une exposition prolongée ou répétée à une substance toxique dans des conditions qui ne produisent pas cet effet s'il n'y a qu'une seule exposition.

Législation canadienne

effet chronique sur la santé

Ca-i.png
De la source au robinet : Guide d’application de l’approche à barrières multiples pour une eau potable saine, Conseil canadien des ministres de l’environnement Glossaire
Effet chronique sur la santé
Résultat possible de l’exposition sur de nombreuses années à un contaminant présent dans l’eau potable.

Législation canadienne

effet critique

Fr-i.png
Afsset • RAPPORT « VTR REPROTOXIQUES » Auto-saisine 2003/AS03 GLOSSAIRE
Effet critique
effet néfaste observé, choisi pour définir la dose critique.

Législation française

effet d'albedo

Ca-i.png
Les aventures de Rafale Glossaire
Effet d’albédo :
Effet miroir des rayons de soleil qui atteignent la surface terrestre (eau ou terre). Presque tout ce qui existe (eau, arbres, gazons, toits des maisons, routes, glace) renvoie de la chaleur dans l’espace. Les glaces et la neige réfléchissent très bien la chaleur du soleil. S’il y avait moins de glaces et de neige, la Terre absorberait beaucoup plus de chaleur et la température augmenterait.

Législation canadienne

effet d’aubaine

UE-i.png
Rapport spécial n ° 3/2013 «Les programmes Marco Polo ont-ils contribué efficacement au transfert du trafic routier vers d'autres modes de transport?» GLOSSAIRE
Effet d’aubaine
l’effet d’aubaine se produit lorsqu’un financement est octroyé afin de soutenir un bénéficiaire qui aurait effectué le même choix en l’absence d’aide. En pareil cas, le résultat ne saurait être imputé à la politique, et l’aide versée au bénéficiaire n’a eu aucune incidence. Ainsi, la part des dépenses qui génère un effet d’aubaine est, par définition, improductive, puisqu’elle ne contribue pas à la réalisation des objectifs.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

effet d’îlot thermique urbain

Ca-i.png
Les aventures de Rafale Glossaire
Effet d’îlot thermique urbain :
Phénomène par lequel les grandes villes absorbent plus la lumière et la chaleur du soleil que les banlieues à cause du grand nombre de surfaces bétonnées et asphaltées qu’on y trouve. La température y est donc généralement plus élevée de plusieurs degrés.

Législation canadienne

effet de base

Lu-i.png
Banque centrale du Luxembourg Glossaire
Effet de base :
Dans l'analyse conjoncturelle on explique souvent l'évolution des taux de variation annuelle d'une variable par des « effets de base ». On est en présence d'un effet de base lorsque l'évolution du taux annuel d'une variable d'un mois t au mois t+1 varie non pas en raison d'une variation du niveau de la variable du mois t au mois t+1, mais plutôt en raison de l'évolution du niveau d'il y a 12 mois.

Législation luxembourgeoise

effet de dépendance

UE-i.png
Directive 2014/40/UE du Parlement européen et du Conseil du 3 avril 2014 relative au rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des États membres en matière de fabrication, de présentation et de vente des produits du tabac et des produits connexes, et abrogeant la directive 2001/37/CE Article 2 Définitions

Aux fins de la présente directive, on entend par:

26) «effet de dépendance»,
le potentiel pharmacologique d’une substance à créer la dépendance, un état qui altère la capacité d’un individu à contrôler son comportement, le plus souvent en induisant un effet de récompense ou une diminution des symptômes de sevrage, ou les deux;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne


SmallUK-i.png effet de serre->greenhouse effect

effet de serre

ESA-i.png
Texte ordinaire, note d'information, N° 14-2001: Le réchauffement de la planète : mythe ou réalité?, ENVISAT N° 3 Annexe 4 Changements climatiques de la planète : glossaire
Effet de serre
Conservation de chaleur par différents gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Ce phénomène se produit par l'absorption des radiations infrarouges émises par la surface de la Terre, par l'atmosphère elle-même et par les nuages. L'effet de serre naturel est accentué par une augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dus à certaines activités humaines.

Agence Spatiale Européenne (European Space Agency - ESA)
Be-i.png
Etude sur les perspectives d’approvisionnement en électricité 2008-2017 Glossaire
Effet de serre
Phénomène naturel par lequel une grande partie du rayonnement solaire absorbé par la surface terrestre et réémis par celle-ci, sous forme de rayonnement infrarouge, est retenu par les nuages et par certains gaz atmosphériques, baptisés « gaz à effet de serre » (GES).
Ce phénomène est indispensable à la vie sur la Terre. Il permet de garder la température moyenne de la planète autour de 15°C, niveau suffisant pour assurer la croissance des végétaux et des animaux. Sans lui, cette température serait de -18°C.

Législation belge
Ca-i.png
Glossaire - Vivre avec les changements climatiques au Canada
Effet de serre
Processus par lequel l'absorption du rayonnement infrarouge par l'atmosphère réchauffe la Terre. En langage ordinaire, le terme « effet de serre » peut s'appliquer soit à l'effet de serre naturellement produit par les gaz a effet de serre, soit à l'effet de serre accru (anthropique) dû aux gaz résultant des activités humaines.

Législation canadienne
Ca-i.png
Ressources naturelles Canada Glossaire
Effet de serre
Réchauffement de l'atmosphère terrestre causé par la hausse des teneurs en dioxyde de carbone et en d'autres gaz, qui y piègent la chaleur solaire.

Législation canadienne
Ca-i.png
Environnement Canada Glossaire
effet de serre
- Réchauffement de l'atmosphère terrestre causé par une accumulation de dioxyde de carbone ou d'autres gaz à l'état de traces; selon de nombreux scientifiques, ce phénomène empêche la dissipation de la chaleur générée sur terre par les rayons solaires.

Législation canadienne
Ca-i.png
Environnement Canada (GLOSSAIRE)
Effet de serre :
Phénomène par lequel certains gaz qui absorbent et emprisonnent la chaleur dans l'atmosphère entraînent le réchauffement de la planète.

Législation canadienne
Ca-i.png
Weather Terms, Assembled by Pat Wong, meteorologist @ Pacific Weather Centre ~ Environment Canada
Effet de serre
L'effet de serre est le nom donné au processus qui fait que la surface de la Terre est plus chaude qu'elle ne le serait en l'absence d'atmosphère, parce qu'elle reçoit de l'énergie de deux sources :
  • le Soleil et
  • l'atmosphère.
Cependant, le rayonnement n'étant pas piégé, l'atmosphère ne se comportant pas comme une serre, et les gaz à effet de serre ne jouant pas un rôle de couverture, le terme d'effet de serre n'est pas très juste.

Législation canadienne
EU-i.png
Des observateurs aux explorateurs de l' espace Glossaire
Effet de serre
La surface de la terre est en moyenne en équilibre entre chaud et froid, cela veut dire qu'en moyenne la vitesse de réchauffement par les rayons du soleil équivaut à celle à de sa déperdition calorifique.
S'il n'y avait pas d'atmosphère cette perte serait uniquement causée par le rayonnement infrarouge de la surface. Comme l'atmosphère absorbe les infrarouge, cela réchauffe la terre et ralentit l'évasion de la chaleur. C'est le même processus qui se produit dans les serres en verre, dont les carreaux laissent passer les rayons du soleil mais absorbent l'infrarouge émis en retour, conservant leur intérieur chaud même en hiver. Ce phénomène est donc connu comme "effet de serre."
Certains gaz ne constituant qu'une partie minime de l'atmosphère
  • vapeur d'eau, CO2 (anhydride carbonique) et CH4 (méthane)
  • participent à l'effet de serre. La combustion du charbon et du pétrole du dernier siècle a nettement augmenté la teneur en CO2 de l'atmosphère. Pour cette raison certains scientifiques pensent que la tendance au réchauffement de la planète depuis les dernières décennies du 20ème siècle est due à un accroissement de l' "effet de serre".

Législation des Etats-Unis

  1. Auteur et responsable: Dr. David P. Stern, Mail au Dr.Stern: stargaze("at" symbol)phy6.org ., Traduction française: Guy Batteur guybatteur(arobase)wanadoo.fr, Dernière mise à jour : 25 Mai 2002

Fr-i.png
Semaine de la Mobilité et de la Sécurité Routière - Bougez Autrement 16-22 septembre 2009 Le lexique de l'écomobilité et de la sécurité routière
Effet de serre
L’effet de serre est un phénomène naturel permettant à la Terre d’avoir une température vivable. Il est dû à la présence des gaz à effet de serre (gaz carbonique,...) dans l’atmosphère. Les activités humaines en produisent de grandes quantités, ce qui aggrave l’effet de serre et provoque des perturbations climatiques lourdes de conséquences.

Législation française

Fr-i.png
Grenelle Environnement : contexte et actions publiques Glossaire (mardi 9 octobre 2007)
Effet de serre
Phénomène climatique naturel qui permet, en réchauffant l'atmosphère, la vie sur terre. La chaleur émise par le soleil est capturée, comme dans une serre, grâce à certains éléments composant l'atmosphère et notamment le gaz carbonique. L'augmentation de la teneur en gaz carbonique de l'atmosphère, due aux activités humaines, accentue cet effet de serre, ce qui se traduit par l'augmentation de la température moyenne à la surface du globe. Si les incertitudes scientifiques restent encore nombreuses notamment quant aux conséquences sur la planète, la relation émissions anthropiques - réchauffement planétaire est aujourd'hui fermement établie.

Législation française

Fr-i.png
Commission générale de terminologie et de néologie, Vocabulaire de l'environnement I - Termes et définitions
effet de serre
  • Domaine : Environnement.
  • Définition : Phénomène d'échauffement de la surface de la Terre et des couches basses de l'atmosphère, dû au fait que certains gaz de l'atmosphère absorbent et renvoient une partie du rayonnement infrarouge émis par la Terre, ce dernier compensant le rayonnement solaire qu'elle absorbe elle-même.
  • Note :
  • 1. Les gaz qui provoquent ce phénomène, tels que la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone ou le méthane, sont appelés « gaz à effet de serre ».
  • 2. Un effet de serre existe également sur des planètes telles que Vénus et Mars.
  • 3. L'expression « effet de serre » est employée usuellement dans le sens d'« effet de serre anthropique », qui désigne le réchauffement global du climat attribué à l'augmentation de la concentration des gaz à effet de serre, résultant de l'accroissement de leurs émissions dues aux activités humaines.

Législation française

effet de site

Fr-i.png
BRGM GLOSSAIRE
Effets de site
Amplification (cas général) ou atténuation du mouvement du sol, causée par les caractéristiques locales du site : topographie, géologie, etc.

Législation française

Effet direct

effet Marangoni

Fr-i.png
Vocabulaire de la chimie physique, couches et films minces, liquides ou solides, et des interfaces (liste de termes, expressions et définitions adoptés) - NOR: CTNX0306623X - JORF n°137 du 15 juin 2003 page 10077, texte n° 36 I. - Termes et définitions
effet Marangoni
  • Domaine : Chimie/Chimie physique.
  • Définition : Phénomène dynamique au cours duquel un gradient de tension interfaciale provoque un mouvement des fluides adjacents et réciproquement.
  • Note : Du nom du physicien italien Carlo Giuseppe Matteo Marangoni (1840-1925).
  • Voir aussi : tension interfaciale.
  • Équivalent étranger : Marangoni effect.

Législation française

effet néfaste

Be-i.png
Risques cancérogènes et/ou génotoxiques dans les denrées alimentaires: contaminants liés aux processus de transformation (dossier Sci Com 2007/09bis: auto-saisine) Annexe 3 : Glossaire (Version 22/03/2010)
Effet néfaste
Changement dans la morphologie, la physiologie, la croissance, le développement, la reproduction ou l'espérance de vie d'un organisme, d'un système ou d'une (sous-)population, qui se traduit par une réduction de la capacité fonctionnelle, de la capacité à compenser face à un stress additionnel, ou par une sensibilité accrue à d'autres facteurs (IPCS, 2004).

Législation belge
Fr-i.png
Afsset • RAPPORT « VTR REPROTOXIQUES » Auto-saisine 2003/AS03 GLOSSAIRE
Effet néfaste
tout changement dans la morphologie, la physiologie, la croissance, le développement ou la durée de vie d’un organisme, résultant soit d’une détérioration de la capacité fonctionnelle ou de la capacité à compenser un stress additionnel, soit d’une augmentation de sensibilité.

Législation française

effet nuisible

UE-i.png
Directive 2002/49/CE du Parlement européen et du Conseil du 25 juin 2002 relative à l'évaluation et à la gestion du bruit dans l'environnement - Déclaration de la Commission au sein du comité de conciliation concernant la directive relative à l'évaluation et à la gestion du bruit ambiant (Journal officiel n° L 189 du 18/07/2002 p. 0012 - 0026) Article 3 Définitions
Aux fins de la présente directive, on entend par:
b) "effets nuisibles",
les effets néfastes pour la santé humaine;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

effet toxique

Ca-i.png
Les biofondations Glossaire
Effets toxiques
Effets des substances étrangères dans l´organisme et degré de toxicité de ces substances.

Législation canadienne

évaporateur double effet

UE-i.png
Directive 2006/40/CE du Parlement européen et du Conseil du 17 mai 2006 concernant les émissions provenant des systèmes de climatisation des véhicules à moteur et modifiant la directive 70/156/CEE du Conseil (Journal officiel n° L 161 du 14/06/2006 p. 0012 - 0018) Article 3 Définitions
Aux fins de la présente directive, on entend par:
4) "évaporateur double effet",
un système dans lequel un évaporateur est monté dans le compartiment moteur et l'autre dans un compartiment différent du véhicule; tous les autres systèmes sont considérés comme des "évaporateurs simple effet";

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne


SmallUK-i.png gaz à effet de serre (GES)->Greenhouse gas (GHG)

gaz à effet de serre (GES)

FAO-i.png
Les forêts et l'énergie Glossaire
Gaz à effet de serre
Éléments chimiques présents dans l’atmosphère qui interceptent les rayons du soleil et la chaleur.

Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO)
ESA-i.png
ESA - Développement Durable, Rapport 2009-2010 glossaire : Définitions se rapportant au développement durable
Gaz à effet de serre (GHG)
Les gaz à effet de serre les plus abondants sur la Terre sont : la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone, le méthane, l’oxyde d’azote, l’ozone et les CFC. La contribution d’un gaz à effet de serre est déterminée par ses caractéristiques et son abondance.

Agence Spatiale Européenne (European Space Agency - ESA)
ESA-i.png
Texte ordinaire, note d'information, N° 14-2001: Le réchauffement de la planète : mythe ou réalité?, ENVISAT N° 3 Annexe 4 Changements climatiques de la planète : glossaire
Gaz à effet de serre
Constituants gazeux de l'atmosphère, à la fois naturels et anthropiques, absorbant et émettant des radiations infrarouges (chaleur). Les principaux gaz à effet de serre sont la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone, l'oxyde d'azote, le méthane et l'ozone. Un certain nombre de gaz à effet de serre sont uniquement d'origine anthropique, par exemple les hydrocarbures halogénés.

Agence Spatiale Européenne (European Space Agency - ESA)
UE-i.png
Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques - Déclarations (Journal officiel n° L 033 du 07/02/1994 p. 0013 - 0028) (Article premier : Définitions) :
Aux fins de la présente convention, on entend par:
5) «gaz à effet de serre»:
les constituants gazeux de l'atmosphère, tant naturels qu'anthropiques, qui absorbent et réémettent le rayonnement infrarouge;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Be-i.png
Etude sur les perspectives d’approvisionnement en électricité 2008-2017 Glossaire
Gaz à effet de serre (GES)
Gaz qui, dans l'atmosphère, absorbe et « réémet » le rayonnement solaire.
Les GES comprennent notamment le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l'oxyde nitreux (N2O), les hydrofluorocarbones (HFC), les hydrocarbures perfluorés (PFC) et l'hexafluorure de soufre (SF6).
Les GES diffèrent tant par leur durée de séjour dans l’atmosphère (certains, chimiquement très stables, peuvent y subsister plusieurs dizaines de milliers d’années) que par leur pouvoir de réchauffer l’atmosphère.
Ainsi par exemple, le méthane a un « potentiel de réchauffement global » (PRG) 21 fois plus élevé que le dioxyde de carbone. Ceci signifie que le largage d’un kg de méthane renverra vers le sol la même quantité d’énergie que 21 kg de CO2. Le PRG actuellement considéré comme le plus élevé est celui du SF6, qui est de 23.900. C’est pourquoi, lorsqu’on veut évaluer globalement l’effet de serre engendré par des émissions, on convertit les quantités de gaz à effet de serre en équivalent CO2 ou Eq CO2, le CO2 ayant par convention un potentiel global d’effet de serre égal à 1.

Législation belge
Ca-i.png
Glossaire - Vivre avec les changements climatiques au Canada
Gaz à effet de serre (GES)
Constituants gazeux de l'atmosphère, tant naturels qu'anthropiques, qui absorbent et émettent un rayonnement à des longueurs d'onde données du spectre du rayonnement infrarouge émis par la surface de la Terre, l'atmosphère et les nuages. La vapeur d'eau (H2O), le dioxyde de carbone (CO2), l'oxyde nitreux (N2O), le méthane (CH4) et l'ozone (O3) sont les principaux gaz à effet de serre présents dans l'atmosphère terrestre. L'atmosphère contient, en outre, nombre de gaz de serre produits entièrement par l'activité humaine, tels que les halocarbones et toute autre substance contenant du chlore et du brome.

Législation canadienne
Ca-i.png
Industrie Canada Glossaire de termes de l'automobile
Gaz à effet de serre (GES)
Groupe de gaz qui agissent individuellement pour piéger l'énergie solaire preé de la terre. Les GES pour lesquels des taux d'émission ont été établis sont l'oxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), l'oxyde nitreux (N2O), l'hexafluorure de soufre (SF6), le tetrafluorométhane (CF4), l'hexafluorure de carbone (C2F6), et l'hydrocarbure fluoré (HFCs).

Législation canadienne
Ca-i.png
Les aventures de Rafale Glossaire
Gaz à effet de serre (GES) :
Gaz présents dans l'atmosphère terrestre. Ils retiennent près de la surface de la Terre la chaleur que celle-ci retourne vers l’espace après avoir été réchauffée par le Soleil. Ces gaz participent au maintien des températures moyennes propices à la vie sur notre planète. L'effet de serre que ces gaz provoquent est un phénomène naturel et essentiel au maintien de la vie. Les gaz à effet de serre naturels sont la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone (CO2), le méthane, l'oxyde nitreux et l'ozone. Toutefois, certaines activités humaines (industrie, transport, électricité, déchets, agriculture, chauffage des habitations, etc.) envoient aussi tous ces gaz dans l’atmosphère, en plus de certains produits chimiques qui ne s’y trouvent pas de façon naturelle. En augmentant la quantité de gaz à effet de serre présente dans l’atmosphère, les activités humaines peuvent entraîner des changements climatiques.

Législation canadienne
Ca-i.png
Ressources naturelles Canada Glossaire
Gaz à effet de serre
Gaz, comme la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone, l'ozone troposphérique, l'oxyde nitreux et le méthane, qui laissent passer le rayonnement solaire mais qui bloquent le rayonnement de grande longueur d'onde. Ces gaz agissent comme le vitrage d'une serre.

Législation canadienne
Ca-i.png
Environnement Canada (GLOSSAIRE)
Gaz à effet de serre :
Gaz qui absorbent et emprisonnent la chaleur dans l'atmosphère et qui entraînent le réchauffement de la planète. Certains sont présents naturellement dans l'atmosphère, tandis que d'autres découlent d'activités humaines. Parmi les gaz à effet de serre, on retrouve le dioxyde de carbone, la vapeur d'eau, le méthane, l'oxyde nitreux, l'ozone, les chlorofluorocarbones, les hydrofluorocarbones et les perfluorocarbones.''

Législation canadienne
Fr-i.png
Grenelle Environnement : contexte et actions publiques Glossaire (mardi 9 octobre 2007)
Gaz à effet de serre
Le CO2 n'est pas le seul gaz à contribuer à l'effet de serre mais il est le principal, en raison des quantités émises par l'activité humaine. Par souci de simplification, les six autres gaz sont exprimés en "équivalent CO2" en fonction de leur dangerosité. Il s'agit du méthane (CH4), de l'oxyde nitreux (N2O), de l'ozone troposphérique (O3), les CFC et les HCFC (gaz de synthèse responsables de l'attaque de la couche d'ozone), ainsi que les substituts des CFC : HFC, PFC, SF6.

Législation française

Fr-i.png
Agreste - La statistique, l'évaluation et la prospective agricole Glossaire
gaz à effet de serre
les gaz à effet de serre sont les constituants gazeux de l’atmosphère, tant naturels qu’anthropiques, qui absorbent et renvoient les rayonnements infrarouge.

Législation française

FrINSEE-i.png
Dictionnaire de définitions de l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques)
Gaz à effet de serre (émissions)
Les principaux gaz responsables de l'effet de serre, dont les émissions sont encadrées par le protocole de Kyoto, sont le dioxyde de carbone (CO2) , le méthane (CH4), l'oxyde nitreux (N2O), et les gaz fluorés (HFC, PFC et SF6). Les émissions de ces six gaz sont pondérées par leurs potentiels de réchauffement global (PRG) et exprimées en équivalents CO2 pour donner un total d'émissions en équivalents CO2.

Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)

  1. La version en ligne régulièrement réactualisée de ce dictionnaire se trouve à l'adresse suivante :http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page%%definitions/liste-definitions.htm

gaz à effet de serre (GHG)

ESA-i.png
ESA - Développement Durable, Rapport 2009-2010 glossaire : Définitions se rapportant au développement durable
Gaz à effet de serre (GHG)
Les gaz à effet de serre les plus abondants sur la Terre sont : la vapeur d’eau, le dioxyde de carbone, le méthane, l’oxyde d’azote, l’ozone et les CFC. La contribution d’un Gaz à effet de serre est déterminée par ses caractéristiques et son abondance.

Agence Spatiale Européenne (European Space Agency - ESA)

gaz à effet de serre fluorés

UE-i.png
RÈGLEMENT (CE) No 842/2006 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 17 mai 2006 relatif à certains gaz à effet de serre fluorés Article 2 Définitions
Aux fins du présent règlement, on entend par:
1) «gaz à effet de serre fluorés»,
les hydrofluorocarbones (HFC), perfluorocarbones (PFC) et hexafluorure de soufre (SF6) tels que visés à l'annexe I et les préparations contenant ces substances, à l'exception des substances réglementées relevant du règlement (CE) no 2037/2000 du Parlement européen et du Conseil du 29 juin 2000 relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone (1);

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
UE-i.png
Directive 2006/40/CE du Parlement européen et du Conseil du 17 mai 2006 concernant les émissions provenant des systèmes de climatisation des véhicules à moteur et modifiant la directive 70/156/CEE du Conseil (Journal officiel n° L 161 du 14/06/2006 p. 0012 - 0018) (Article 3 Définitions) :
Aux fins de la présente directive, on entend par:
5) "gaz à effet de serre fluorés",
les hydrofluorocarbones (HFC), perfluorocarbones (PFC) et hexafluorure de soufre (SF6) tels que visés à l'annexe A du protocole de Kyoto, ainsi que les préparations contenant ces substances, à l'exception des substances réglementées relevant du règlement (CE) no 2037/2000 du Parlement européen et du Conseil du 29 juin 2000 relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone;''

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

gaz à effet serre spécifiés

Be-i.png
4 JUILLET 2002. - Arrêté du Gouvernement wallon relatif à la procédure et à diverses mesures d'exécution du décret du 11 mars 1999 relatif au permis d'environnement. (NOTE : Consultation des versions antérieures à partir du 21-09-2002 et mise à jour au 26-05-2006) CHAPITRE I. - Définitions
§ 2. Pour l'application du présent arrêté, on entend par :
gaz à effet de serre spécifiés :
gaz visés à l'article 2, 3°, du décret du 10 novembre 2004 instaurant un système d'échange de quotas d'émission de gaz à effet de serre, créant un Fonds wallon Kyoto et relatif aux mécanismes de flexibilité du Protocole de Kyoto.

Législation belge

quota d'émission de gaz à effet de serre

Fr-i.png
Commission générale de terminologie et de néologie, Vocabulaire de l'environnement I - Termes et définitions
quota d'émission de gaz à effet de serre
  • Domaine : Environnement.
  • Définition : Quantité de gaz à effet de serre allouée à une activité dans le cadre d'un système de plafonnement d'émission.
  • Voir aussi : effet de serre.
  • Équivalent étranger : greenhouse gas emission allowance.

Législation française

revêtement à effets décoratifs

UE-i.png
Directive 2004/42/CE du Parlement européen et du Conseil du 21 avril 2004 relative à la réduction des émissions de composés organiques volatils dues à l'utilisation de solvants organiques dans certains vernis et peintures et dans les produits de retouche de véhicules, et modifiant la directive 1999/13/CE (Journal officiel n° L 143 du 30/04/2004 p. 0087 - 0096) ANNEXE I CHAMP D'APPLICATION
1. Aux fins de la présente directive, les peintures et vernis désignent les produits énumérés dans les sous-catégories ci-après, à l'exclusion des aérosols. Il s'agit de revêtements appliqués sur les bâtiments, leurs menuiseries de finition et garnitures et les structures associées à des fins décoratives, fonctionnelles et de protection.
1.1. Sous-catégories
l) "revêtements à effets décoratifs"
désigne des revêtements conçus pour obtenir des effets esthétiques spéciaux sur des supports pré-peints spécialement préparés ou sur des couches de base, et travaillés ensuite avec divers outils durant la phase de séchage.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne