Facteur

Facteur

UE-i.png
Union européenne
Fr-i.png
La Documentation Française

Dictionnaires d'autrefois

Wiktionaire

Wikipedia

Codex Alimentarius

Dernière modification : RiskManager - 13/07/2018 (85611)

Facteur

facteur anti-inflammatoire

Ca-i.png
Les biofondations Glossaire
Facteurs anti-inflammatoires
Substances qui réduisent l'inflammation.

Législation canadienne

facteur antinutritionnel

Ca-i.png
Les biofondations Glossaire
Facteurs antinutritionnels
Facteurs qui perturbent les fonctions métaboliques normales en bloquant les réactions.

Législation canadienne


SmallUK-i.png facteur antitrappe->resonance escape probability

facteur antitrappe

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
facteur antitrappe
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
  • Définition : Probabilité pour qu’un neutron traverse, dans un processus donné de ralentissement sans fuite, toute la gamme des énergies de résonance, ou une partie spécifiée de celle-ci, sans être absorbé.
  • Note : Cette appellation est motivée par le fait que la probabilité de capture d’un neutron par un noyau donné augmente considérablement lorsque l’énergie cinétique du neutron passe, au cours de son ralentissement, par certaines valeurs, appelées « énergies de résonance », qui constituent de ce fait des pièges ou trappes d’absorption.
  • Voir aussi : ralentissement des neutrons.
  • Équivalent étranger : resonance escape probability.
  • Source : Journal officiel du 22 septembre 2000.

Législation française

facteur attractif

Ca-i.png
Centre canadien de généalogie Glossaire
Facteurs attractifs
Raisons pour lesquelles les gens choisissent un pays ou un nouveau lieu où vivre.

Législation canadienne

facteur biotique

Ca-i.png
Les biofondations Glossaire
Facteur biotique
Autres organismes vivants qui font partie de l'environnement d'un organisme, et forment l'environnement biotique affectant de plusieurs façons l'organisme.

Législation canadienne

facteur capital

facteur critique

Ca-i.png
GLOSSAIRE DE TERMINOLOGIE SUR LA SALUBRITÉ ET L’INSPECTION DES ALIMENTS Partie 1, Définitions provenant des règlements et codes types du Groupe de mise en oeuvre du système canadien de l’inspection des aliments (GMOSCIA)
facteur critique
propriété, caractéristique, état, aspect ou autre paramètre dont la variation peut compromettre l’innocuité du produit ou du procédé. (critical factor)''

Législation canadienne
Ca-i.png
Chapitre 13, Sujet 1, Politique de contrôle des procédés thermiques pour les conserveries enregistrées au fédéral 3. DÉFINITIONS
Facteur critique:
tout facteur physique et chimique qui peut influer sur la réponse thermique d'un produit à un procédé thermique et qui, lorsqu'il varie, peut modifier le protocole du procédé, dont le contenant, l'autoclave et les conditions de traitement.

Législation canadienne

facteur d'accumulation biote-sol

UE-i.png
RÈGLEMENT (UE) N°260/2014 DE LA COMMISSION du 24 janvier 2014 modifiant, aux fins de son adaptation au progrès technique, le règlement (CE) n°440/2008 établissant des méthodes d’essai conformément au règlement (CE) n°1907/2006 du Parlement européen et du Conseil concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH) C. 30. BIOACCUMULATION CHEZ LES OLIGOCHÈTES TERRESTRES - Appendice 1 - DÉFINITIONS
Le facteur d’accumulation biote-sol (BSAF)
est la concentration de la substance d'essai normalisée par rapport aux lipides dans/sur l’organisme d’essai, divisée par la concentration de la substance d'essai normalisée par rapport au carbone organique, dans le sol à l’état stationnaire. Ca est alors exprimée en g.kg-1 de teneur en lipides de l’organisme, et Cs en g.kg-1 de teneur en carbone organique du sol; le BSAF est exprimé en kg de CO.kg-1de lipides.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

facteur d'activation des plaquettes

Ca-i.png
Les biofondations Glossaire
Facteurs d'activation des plaquettes
Substances sécrétées par plusieurs cellules pour favoriser l´agglomération des plaquettes.

Législation canadienne

facteur d'amplification

facteur d'amplification->SmallUK-i.pngpower amplification factor

facteur d'amplification->SmallUK-i.pngpower amplification

Fr-i.png
Vocabulaire de l'ingénierie nucléaire (liste de termes, expressions et définitions adoptés) - NOR: CTNX1104030K §JORF n°0043 du 20 février 2011 page 3235, texte n° 40 ) I. - Termes et définitions
facteur d'amplification
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Fusion thermonucléaire.
  • Définition : Rapport entre la puissance produite par les réactions de fusion dans un plasma thermonucléaire et la puissance qui lui est fournie par les systèmes de chauffage.
  • Note : Lorsque le facteur d'amplification est égal à 1, le plasma est dit à l'équilibre de puissance.
  • Voir aussi : équilibre de puissance.
  • Équivalent étranger : power amplification, power amplification factor.

Législation française


SmallUK-i.png facteur d’atténuation->factor attenuation factor

facteur d’atténuation

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
facteur d’atténuation
  • Domaine : Défense/Nucléaire.
  • Définition : Rapport de la quantité de rayonnements ionisants incidents à la quantité de rayonnements ionisants ayant traversé un écran protecteur.
  • Note : L’inverse du facteur d’atténuation est le facteur de transmission de dose.
  • Voir aussi : facteur de transmission de dose.
  • Équivalent étranger : attenuation factor.
  • Source : Journal officiel du 22 septembre 2000.

Législation française

facteur d'émission (FE)

Ca-i.png
Principaux contaminants atmosphériques (PCA) Glossaire
Facteur d'émission (FE) :
Estimation ou moyenne statistique du degré d'émission d'un contaminant dans l'atmosphère à la suite d'une activité, comme la combustion ou la production industrielle, divisée par le degré de cette activité. Le facteur d'émission (FE) est donc la quantité moyenne de chaque contaminant émis par rapport à une quantité de base appropriée. Les FE sont généralement exprimés sous la forme d'un poids de contaminant divisé par un poids, un volume, une distance ou une durée unitaire de l'activité qui émet le polluant (p. ex. kg de SO2 émis par tonne de charbon brûlé). On obtient habituellement les FE à partir de données dont le degré de précision varie. Ils sont présentés pour des installations avec des sources non contrôlées ou des sources équipées de dispositifs de contrôle de la pollution de l'air.

Législation canadienne

facteur d’incertitude

Fr-i.png
Afsset • RAPPORT « VTR REPROTOXIQUES » Auto-saisine 2003/AS03 GLOSSAIRE
Facteurs d’incertitude
nom générique donné par le groupe de travail aux facteurs appliqués à la dose critique lors de la construction d’une VTR à seuil. Ils correspondent aux facteurs utilisés pour tenir compte d’une part de la variabilité dans les transpositions intra- et inter-espèces et d’autre part des incertitudes dans les bases de données toxicologiques. Ces facteurs sont autrement dénommés « facteurs de sécurité ».

Législation française

facteur de bioaccumulation (FBA ou BAF)

UE-i.png
RÈGLEMENT (UE) N°260/2014 DE LA COMMISSION du 24 janvier 2014 modifiant, aux fins de son adaptation au progrès technique, le règlement (CE) n°440/2008 établissant des méthodes d’essai conformément au règlement (CE) n°1907/2006 du Parlement européen et du Conseil concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH) C. 30. BIOACCUMULATION CHEZ LES OLIGOCHÈTES TERRESTRES - Appendice 1 - DÉFINITIONS
Le facteur de bioaccumulation (FBA)
à n’importe quel instant de la phase d’absorption de l’essai de bioaccumulation, est la concentration de la substance d'essai dans ou sur l’organisme d’essai (Ca en g.kg-1 de poids humide ou sec de ver) divisée par la concentration de la substance dans le milieu environnant (Cs en g.kg-1 de poids de sol humide ou sec). Le FBA est exprimé en kg de sol kg-1 de ver. Le facteur de bioaccumulation à l’état stationnaire (FBAss), qui est le FBA à l’état stationnaire, ne varie pas de façon significative pendant une longue période, la concentration de la substance d'essai dans le milieu environnant (Cs en g kg-1 de poids de sol sec) étant constante pendant cette période.
Les facteurs de bioaccumulation calculés directement à partir du rapport de la constante de vitesse d’absorption du sol divisée par la constante de vitesse d’élimination (ks et ke, voir ci-dessous), sont appelés facteurs de bioaccumulation cinétiques (FBAK).

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Ca-i.png
Le mercure dans l'environnement Glossaire
Facteur de bioaccumulation (BAF)
rapport de la concentration d'un composé donné dans les tissus d'un organisme et de sa concentration dans l'environnement qui l'entoure ou dans les tissus des organismes vivants dont s'alimente cette organisme.

Législation canadienne
Fr-i.png
Observatoire des Résidus de Pesticides (ORP) Le glossaire / Les définitions
Bioaccumulation et facteur de bioaccumulation (FBA)
La bioaccumulation désigne l'accumulation, par un organisme vivant, d'une substance par l'entremise du milieu physique où l'organisme vit ou via son alimentation. On peut exprimer le potentiel de bioaccumulation d'une substance par le facteur de bioaccumulation (FBA), le facteur de bioconcentration (FBC) ou le coefficient de partage octanol-eau (Koe). Le FBA et le FBC mesurent la concentration d'une substance dans un organisme vivant relativement à sa concentration dans le milieu ambiant. Le FBA représente l'apport total venant du milieu ambiant et de l'alimentation, tandis que le FBC reflète l'apport du seul milieu ambiant. Le coefficient de partage octanol-eau (Koe) fournit une estimation de la tendance d'une substance à se séparer de l'eau dans les milieux organiques, comme les lipides présents dans les organismes vivants. On peut utiliser le coefficient de partage en remplacement du FBA et du FBC lorsqu'on dispose de données expérimentales limitées.

Législation française

facteur de bioconcentration (FBC)

Fr-i.png
Observatoire des Résidus de Pesticides (ORP) Le glossaire / Les définitions
Bioconcentration et facteur de bioconcentration (FBC)
La bioconcentration signifie l’accumulation par l’organisme aquatique de substances à une concentration supérieure à celle mesurée dans l’eau. C’est ce qu’exprime le facteur de bioconcentration
FBC = C organisme / C eau.

Législation française

facteur de confusion

Ca-i.png
Agriculture et Agroalimentaire Canada - Poisson, fruits de mer et santé Glossaire de termes et d'abréviations
Facteur de confusion
Il s'agit d'un facteur associé à la fois à l'exposition et au résultat évalué et qui peut donc fausser l'amplitude apparente de la direction de l'effet étudié.

Législation canadienne

facteur de consommation

Ca-i.png
Industrie Canada Glossaire de termes de l'automobile
Facteurs de consommation
Caractérisitiques démographiques des consommateurs, y compris l'âge, le sexe, le revenu, le lieu de résidence et l'abordabilité.

Législation canadienne

facteur de contrainte

Normes
  • EN 15085-1 - 2007
Applications ferroviaires - Soudage des véhicules et composants ferroviaires - Partie 1 : Généralités[1]


SmallUK-i.png facteur de conversion->conversion ratio

facteur de conversion

UE-i.png
Directive 2006/48/CE du Parlement européen et du Conseil du 14 juin 2006 concernant l'accès à l'activité des établissements de crédit et son exercice (refonte) Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE. (Journal officiel n° L 177 du 30/06/2006 p. 0001 - 0200) Article 4
Au sens de la présente directive, on entend par:
28) "facteur de conversion":
le rapport entre la partie actuellement non prélevée d'une ligne de crédit qui sera prélevée et exposée en cas de défaut, et la partie actuellement non prélevée de cette ligne de crédit, l'importance de la ligne de crédit étant déterminée par la limite autorisée, à moins que la limite non autorisée soit supérieure;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Ca-i.png
Service du répertoire toxicologique de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) Le lexique
Facteurs de conversion
  • Pour convertir de mg/m³ en ppm (à 25°C et 760 mm Hg) : ppm = mg/m³ x (24,45 / masse moléculaire)
  • Pour convertir de mg/l en mg/m³ : 1 mg/m³ = mg/l x 1000
  • Pour convertir de mm Hg en kPa : kPa = mm Hg x (133,32 / 1000)

Législation canadienne
Ca-i.png
Statistique Canada - Recensement de l'agriculture de 2006 Glossaire
Facteurs de conversion
Les facteurs de conversion utilisés par le Recensement de l'agriculture sont les suivants :
  • 1 acre = 0,404 685 59 hectare
  • 1 hectare = 2,471 054 13 acres
  • 1 arpent = 0,845 acre (pour les répondants du Québec qui ont déclaré les superficies en arpents)
  • 1 pied carré = 0,092 903 04 mètre carré
  • 1 mètre carré = 10,763 91 pieds carrés
  • 1 kilogramme = 2,204 622 48 livres
  • 1 livre = 0,453 592 39 kilogramme

Législation canadienne
Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
facteur de conversion
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
  • Synonyme : rapport de conversion, taux de conversion.
  • Définition : Rapport, pour un intervalle de temps donné, du nombre de nucléides fissiles produits au nombre de nucléides fissiles détruits.
  • Voir aussi : conversion, fissile, sous-génération, surgénération.
  • Équivalent étranger : conversion ratio.
  • Source : Journal officiel du 18 juin 2004.

Législation française

facteur de correction

facteur de croissance

Ca-i.png
Les biofondations Glossaire
Facteur de croissance
Tout produit chimique, particulièrement les polypeptides, jouant des rôles importants dans la stimulation de la croissance cellulaire et le maintien des cellules. Ils se lient aux récepteurs se trouvant à la surface cellulaire. Des facteurs de croissance spécifiques peuvent être à l'origine de la prolifération de nouvelles cellules.

Législation canadienne

facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (FCEV)

Fr-i.png
Vocabulaire de la biologie (liste de termes, expressions et définitions adoptés) (NOR: CTNX1420162X) I. - Termes et définitions
facteur de croissance de l'endothélium vasculaire
  • Abréviation : FCEV.
  • Domaine : Biologie/Biochimie et biologie moléculaire-Biologie du développement.
  • Définition : Protéine qui induit la formation de néovaisseaux dans les tissus en croissance.
  • Note : Le facteur de croissance de l'endothélium vasculaire est notamment indispensable au développement du système vasculaire des mammifères durant l'embryogenèse. Il participe par ailleurs à la croissance des tumeurs cancéreuses.
  • Voir aussi : néovaisseau.
  • Équivalent étranger : vascular endothelial growth factor (VEGF).

Législation française

facteur de multiplication

facteur de multiplication->SmallUK-i.pngmultiplication constant

facteur de multiplication->SmallUK-i.pngmultiplication factor

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
facteur de multiplication
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
  • Définition : Rapport, pour un intervalle de temps donné, du nombre de neutrons produits par fission au nombre de neutrons disparus.
  • Note : 1. Le facteur de multiplication est désigné généralement par le symbole k. 2. Ce rapport exclut les neutrons produits par une source externe.
  • Voir aussi : critique.
  • Équivalent étranger : multiplication constant, multiplication factor.
  • Source : Journal officiel du 18 juin 2004.

Législation française

facteur de multiplication effectif

facteur de multiplication effectif->SmallUK-i.pngeffective multiplication constant

facteur de multiplication effectif->SmallUK-i.pngeffective multiplication factor

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
facteur de multiplication effectif
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
  • Définition : Facteur de multiplication d’un milieu de composition et de géométrie données.
  • Note : Le facteur de multiplication effectif est désigné généralement par le symbole keff.
  • Équivalent étranger : effective multiplication constant, effective multiplication factor.
  • Source : Journal officiel du 18 juin 2004.

Législation française

facteur de multiplication infini

facteur de multiplication infini->SmallUK-i.pnginfinite multiplication constant

facteur de multiplication infini->SmallUK-i.pnginfinite multiplication factor

Fr-i.png
Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire Vocabulaire de l’ingénierie nucléaire
facteur de multiplication infini
  • Domaine : Ingénierie nucléaire/Physique des réacteurs.
  • Définition : Facteur de multiplication d’un milieu infini de composition donnée ou d’un réseau se répétant à l’infini.
  • Note : Le facteur de multiplication infini est désigné généralement par le symbole k?.
  • Équivalent étranger : infinite multiplication constant, infinite multiplication factor.
  • Source : Journal officiel du 18 juin 2004.

Législation française

facteur de photo-irritation (PIF - Photo Irritation Factor)

UE-i.png
Directive 2000/33/CE de la Commission du 25 avril 2000 portant vingt-septième adaptation au progrès technique de la directive 67/548/CEE du Conseil concernant le rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives relatives à la classification, l'emballage et l'étiquetage des substances dangereuses (Journal officiel n° L 136 du 08/06/2000 p. 0090 - 0107) ANNEXE II, B.41. PHOTOTOXICITÉ - ESSAI DE PHOTOTOXICITÉ IN VITRO 3T3 NRU, 1. MÉTHODE, 1.2. Définitions
PIF (Photo Irritation Factor - Facteur de photo-irritation): facteur obtenu en comparant deux concentrations cytotoxiques efficaces (EC50) de la substance chimique d'essai, obtenues en présence (+ UV) et en absence (- UV) d'une irradiation non cytotoxique par un rayonnement UVA/visible.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

facteur de production

facteur de risque

Be-i.png
L’ANALYSE DES RISQUES, Direction générale Humanisation du travail, Direction générale Contrôle du bien-être au travail, Division des études juridiques, de la documentation et du contentieuxMai 2009 Glossaire
Facteurs de risque:
les éléments de nature collective ou individuelle qui interfèrent de telle façon sur le danger qu’ils augmentent ou réduisent la probabilité de survenance des effets néfastes ainsi que leur ampleur.

Législation belge
Ca-i.png
Agriculture et Agroalimentaire Canada - Poisson, fruits de mer et santé Glossaire de termes et d'abréviations
Facteur de risque
Tout élément statistiquement lié à l'incidence d'une maladie ou d'un effet négatif sur la santé; ne laisse pas nécessairement entendre qu'il existe une relation de cause à effet.

Législation canadienne
Fr-i.png
Espace Santé 6. GLOSSAIRE
Facteur de risque
Tout événement (alimentaire, comportemental, génétique, environnemental, iatrogène, etc.) pouvant favoriser la survenue d'une maladie.

Législation française

Fr-i.png
Comité de coordination des vigilance des produits de santé Glossaire des vigilances, Juillet 2007
Facteur de risque
Caractéristique associée à une augmentation de la probabilité de survenue d’un événement ou d’une maladie.
L’expression « facteur de risque » ne préjuge pas de l’existence d’une relation causale entre le facteur et l’événement ou la maladie. Un facteur de risque ne peut être valablement identifié que par une étude comparative (sur-représentation de la caractéristique chez les sujets présentant l’événement par rapport à ceux ne le présentant pas).
Cette caractéristique peut être inhérente à l’individu (âge, sexe, particularité génétique,…), liée à une maladie, à un facteur environnemental, à l’alimentation, à la prise d’un médicament, etc.
Références :
  • Dictionnaire de Pharmaco-épidémiologie (troisième édition) de Bernard BEGAUD, Edition ARME-Pharmacovigilance

Législation française

IFE-i.jpeg
Petit glossaire thématique d'épidémiologie

Quelques termes fréquents en épidémiologie

Facteurs de risque
Un tel facteur est associé à l'augmentation de la probabilité de souffrir d'une maladie, que ce soit une cause ou simplement un marqueur du risque ; les facteurs associés à une diminution du risque sont considérés comme des protecteurs.

Institut Français de l'Education


SmallUK-i.png facteur de sécurité->safety factor

facteur de sécurité

Ca-i.png
Comités de la Chambre des communes GLOSSAIRE
Facteur de sécurité (safety factor)
Facteur destiné à tenir compte de l'incertitude inhérente à l'estimation des effets d'un corps chimique sur l'humain à partir des résultats tirés d'animaux d'expérience. Le facteur de sécurité permet de tenir compte des différences éventuelles de sensibilité entre les animaux d'expérience et l'être humain, entre des humains moyens et d'une personne à une autre dans la population humaine.

Législation canadienne
Fr-i.png
Observatoire des Résidus de Pesticides (ORP) Le glossaire / Les définitions
Facteur de sécurité
valeur appliquée à une dose sans effet nocif observé (DSENO ou NOAEL) ou à une dose minimale avec effet nocif (DMENO ou LOAEL) afin d'obtenir une dose de référence. La DSENO ou la DMENO sont divisées par le facteur de sécurité pour produire la dose de référence. La valeur du facteur de sécurité dépend de la nature de l'effet toxique, de la taille et du type de la population qu'il faut protéger et de la qualité des renseignements toxicologiques, et elle comprend des jugements scientifiques.

Législation française

facteur nécessaire à la réplication

Fr-i.png
Vocabulaire de la biologie (liste de termes, expressions et définitions adoptés) - NOR: CTNR1624713K - JORF n°0229 du 1 octobre 2016, texte n° 84 I. - Termes et définitions
facteur nécessaire à la réplication
  • Domaine : Biologie/Biochimie et biologie moléculaire.
  • Synonyme : facteur de réplication.
  • Définition : Protéine ou ensemble de protéines qui permettent d'amorcer la réplication de l'ADN pendant la phase de synthèse du cycle cellulaire, mais sont détruites ou inactivées au cours de cette phase, ce qui évite une nouvelle réplication.
  • Équivalent étranger : licensing factor, replication licensing factor (RLF).

Législation française


SmallUK-i.png facteur promoteur de la mitose->factor_(MPF) M-phase-promoting factor (MPF)

facteur promoteur de la mitose

Fr-i.png
Vocabulaire de la biologie (liste de termes, expressions et définitions adoptés) - NOR: CTNX1223306K - JORF n°0134 du 10 juin 2012 page 9874 texte n° 42 I. Termes et définitions
facteur promoteur de la mitose
  • Domaine : Biologie/Biochimie et biologie moléculaire.
  • Synonyme : facteur promoteur de la phase M.
  • Définition : Complexe protéique comprenant une cycline et une protéine-kinase, qui déclenche la mitose ou phase M du cycle cellulaire.
  • Voir aussi : cycline, protéine-kinase.
  • Équivalent étranger : M-phase-promoting factor (MPF).

Législation française

facteur promoteur de la phase M

valeur ajoutée au cout des facteurs (VABCF)

Fr-i.png
Artisanat Annexe : définitions
Valeur ajoutée au coût des facteurs (VABCF).
Obtenue en déduisant du chiffre d’affaires (augmenté de la production stockée, de la production immobilisée et des subventions d’exploitation), l’ensemble des achats de biens et services consommés ainsi que les impôts et taxes (à l’exception de la TVA et de l’impôt sur les sociétés). Elle correspond à la richesse créée par l’entreprise et sera répartie entre ceux qui y ont contribué. Pour mesurer l’activité d’une entreprise ou d’un secteur et effectuer des comparaisons, la valeur ajoutée est un indicateur plus significatif que le chiffre d’affaires. Cependant, il n’est pas toujours homogène car la contrepartie des facteurs de production peut se trouver exclue de la valeur ajoutée (recours au crédit-bail plutôt qu’à l’investissement direct, recours à l’intérim ou à la mise à disposition de personnel plutôt qu’à l’emploi direct) ou non. De même la contrepartie de certaines prestations (services informatiques, nettoyage, gardiennage, restauration du personnel...) selon qu’elles sont internalisées (réalisées pour compte propre) ou externalisées (confiées à des tiers) sera comprise ou non dans la valeur ajoutée.

Législation française