Fruit

Qualitionnaire, un projet collaboratif hébergé par AQTE sprl (BE0448550665).
Aller à : navigation, rechercher

Fruit

UE-i.png
Union européenne
Ca-i.png
Termium plus, Canada
Fr-i.png
La Documentation Française

Dictionnaires d'autrefois

Wiktionaire

Wikipedia

Codex Alimentarius

Dernière modification : RiskManager - 1/05/2018 (75325)

Fruit

Voir notre dossier

Allergènes, facteurs d'intolérance alimentaire et alimentation
Voir notre dossier

Fruits et légumes
CODEX-i.png
NORME DU CODEX POUR LES CONFITURES, GELÉES ET MARMELADES (CODEX STAN 296-2009) 2 DESCRIPTION, 2.2 AUTRES DÉFINITIONS
Les définitions suivantes s’appliqueront également à la présente norme:
Fruit
Comprend tous les fruits et légumes reconnus comme tels, utilisés dans la préparation de confitures, y compris mais non limités aux fruits mentionnés dans la présente norme soit frais, surgelés, en conserve, séchés, concentrés ou autrement traités ou conservés, qui devront être sains, en bon état et propres, d’un degré de maturité approprié, exempts de toute détérioration et dont aucun de leurs principaux constituants n’a été enlevé, excepté ce qui a été retiré par le parage, le triage et autre traitement de manière à éliminer les tâches, meurtrissures, queues, trognons, noyaux (pépins), et pouvant avoir été pelés ou non.

Codex Alimentarius
Ca-i.png
Ressources naturelles Canada Insectes et maladies des forêts du Canada, Lexique
Fruit
Organe sexuel des plantes contenant les graines, issues de la fécondation de la fleur.

Législation canadienne

Fr-i.png
LES GLOSSAIRES DES RAPPORTS DE LA COMMISSION DES LOIS, Sénat GLOSSAIRE DU DROIT DES SUCCESSIONS
Fruits
Revenus périodiques d'un bien : intérêts d'emprunts et d'obligations, dividendes d'actions de sociétés, loyers, redevances des inventions...

Législation française

CH-i.png
Ordonnance du DFI sur les fruits, les légumes et leurs dérivés du 23 novembre 2005 Chapitre 2 Fruits, Art. 2 Définition
1 Les fruits
sont des produits végétaux non transformés, destinés à l’alimentation humaine.
2 On distingue:

Législation suisse

agence pour la recherche et l'information en fruits et légumes frais (APRIFEL)

Fr-i.png
Rapport du groupe PNNS sur la qualité gustative des aliments Liste des abréviations
APRIFEL
Agence pour la recherche et l'information en fruits et légumes frais

Législation française

Références utiles


centre technique interprofessionnel des fruits et légumes (CTIFL)

Fr-i.png
Rapport du groupe PNNS sur la qualité gustative des aliments Liste des abréviations
CTIFL
Centre technique interprofessionnel des fruits et légumes

Législation française

fruit à conserve

CH-i.png
Ordonnance du DFI sur les fruits, les légumes et leurs dérivés du 23 novembre 2005 Chapitre 2 Fruits, Art. 3 Fruits de table, fruits à conserves, fruits à cuire, fruits provenant de culture écologique
2 Les fruits à conserves ou fruits à cuire
sont des fruits qui ne satisfont pas aux exigences s’appliquant aux fruits de table, mais qui se prêtent à la cuisson, au séchage et à d’autres modes de conservation ou d’utilisation. Ils peuvent présenter des défauts extérieurs, être incomplètement mûrs ou légèrement trop mûrs, légèrement atteints dans leur fraîcheur ou leur durabilité, légèrement ratatinés et amoindris dans leur valeur intrinsèque par un stockage inadéquat ou de trop longue durée, ou encore par le transport.

Législation suisse

fruit à cuire

CH-i.png
Ordonnance du DFI sur les fruits, les légumes et leurs dérivés du 23 novembre 2005 Chapitre 2 Fruits, Art. 3 Fruits de table, fruits à conserves, fruits à cuire, fruits provenant de culture écologique
2 Les fruits à conserves ou fruits à cuire
sont des fruits qui ne satisfont pas aux exigences s’appliquant aux fruits de table, mais qui se prêtent à la cuisson, au séchage et à d’autres modes de conservation ou d’utilisation. Ils peuvent présenter des défauts extérieurs, être incomplètement mûrs ou légèrement trop mûrs, légèrement atteints dans leur fraîcheur ou leur durabilité, légèrement ratatinés et amoindris dans leur valeur intrinsèque par un stockage inadéquat ou de trop longue durée, ou encore par le transport.

Législation suisse

fruit à pain

Fr-i.png
Livret d’accueil des services de l’Etat en Martinique Glossaire culinaire
Fruit à pain
fruit de la taille d'un melon.

Législation française

fruit contaminé

UE-i.png
Directive 2006/91/CE du Conseil du 7 novembre 2006 concernant la lutte contre le pou de San José (Journal officiel n° L 312 du 11/11/2006 p. 0042 - 0044) (Article 2)
Aux fins de la présente directive, on entend par:
b) "végétaux ou fruits contaminés",
les végétaux ou fruits sur lesquels se trouvent un ou plusieurs poux de San José, s'il n'est pas prouvé qu'ils sont morts;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

fruit de mer

OIE-i.png
Code sanitaire pour les animaux aquatiques (2006) (CHAPITRE 1.1.1. DÉFINITIONS, Article 1.1.1.1.)
Aux fins du Code aquatique :
Fruits de mer
désigne les mollusques ou crustacés frais ou les produits consommables à base de ces espèces qui ont été soumis à un traitement soit par la cuisson, soit par la dessiccation, le salage, le saumurage ou le fumage.

Organisation Mondiale de la Santé Animale (OIE)

fruit de table

CH-i.png
Ordonnance du DFI sur les fruits, les légumes et leurs dérivés du 23 novembre 2005 Chapitre 2 Fruits, Art. 3 Fruits de table, fruits à conserves, fruits à cuire, fruits provenant de culture écologique
1 Les fruits de table
sont des fruits qui, lors de la remise au consommateur, sont propres, mûrs, développés normalement dans leur forme, leur couleur et leurs qualités intrinsèques, et exempts de défauts altérant leur valeur de consommation.

Législation suisse

fruit et légume

IPPC-i.png
NORMES INTERNATIONALES POUR LES MESURES PHYTOSANITAIRES, NIMP n° 5 GLOSSAIRE DES TERMES PHYTOSANITAIRES (2007); TERMES ET DÉFINITIONS PHYTOSANITAIRES
fruits et légumes
Catégorie de marchandises correspondant aux parties fraîches de plantes, destinées à la consommation ou à la transformation et non à la plantation [FAO, 1990; révisée CIMP, 2001]

International Plant Protection Convention (IPPC)

intoxication amnésique par les fruits de mer (IAFM ou ASP)

En complément, voir aussi sur Qualitionnaire

acide domoïque

.

intoxication diarrhéique par les fruits de mer (IDFM ou DSP)

Voir notre dossier

Biotoxines marines

intoxication neurologique par les fruits de mer (INFM ou NSP)

Voir notre dossier

Biotoxines marines

intoxication paralysante par les fruits de mer (IPFM ou PSP)

Voir notre dossier

Biotoxines marines

Jus de fruits

UE-i.png
Directive 2001/112/CE du Conseil du 20 décembre 2001 relative aux jus de fruits et à certains produits similaires destinés à l'alimentation humaine (Journal officiel n° L 010 du 12/01/2002 p. 0058 - 0066) (ANNEXE I DÉNOMINATIONS, DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES DES PRODUITS, I. DÉFINITIONS)
1. a) Jus de fruits
Le produit fermentescible mais non fermenté, obtenu à partir de fruits sains et mûrs, frais ou conservés par le froid, d'une espèce ou de plusieurs espèces en mélange, possédant la couleur, l'arôme et le goût caractéristiques du jus des fruits dont il provient. Les arômes des fruits, les pulpes et les cellules provenant du jus et séparés pendant la transformation peuvent être restitués.
Dans le cas des agrumes, le jus de fruits doit provenir de l'endocarpe. Toutefois, le jus de limettes peut être obtenu à partir du fruit entier, conformément aux bonnes pratiques de fabrication qui doivent permettre de réduire au maximum la présence dans le jus de constituants des parties extérieures du fruit;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Fr-i.png
Décret no 2013-1049 du 21 novembre 2013 modifiant le décret no 2003-838 du 1er septembre 2003 pris pour l’application de l’article L. 214-1 du code de la consommation en ce qui concerne les jus de fruits et certains produits similaires destinés à l’alimentation humaine - NOR : EFIC1323617D A N N E X E I - DÉNOMINATIONS, DÉFINITIONS DES PRODUITS ET CARACTÉRISTIQUES
I. Définitions
1. a) Jus de fruits :
Le produit fermentescible mais non fermenté obtenu à partir des parties comestibles de fruits sains et mûrs, frais ou conservés par réfrigération ou congélation, d’une espèce ou de plusieurs espèces en mélange, possédant la couleur, l’arôme et le goût caractéristiques du jus des fruits dont il provient.
Les arômes, les pulpes et les cellules obtenus par des moyens physiques appropriés à partir de fruits de la même espèce peuvent être restitués au jus de fruits.
Dans le cas des agrumes, le jus de fruits doit provenir de l’endocarpe. Toutefois, le jus de limette peut être obtenu à partir du fruit entier.
Lorsque les jus sont obtenus à partir de fruits comprenant des pépins, graines et peaux, les parties ou composantes des pépins, graines et peaux ne sont pas incorporées dans le jus. Cette disposition ne s’applique pas dans les cas où les parties ou composantes des pépins, graines et peaux ne peuvent être éliminées par les bonnes pratiques de fabrication.
Le mélange de jus de fruits et de purée de fruits est autorisé dans la production de jus de fruits ;

Législation française

Fr-i.png
Annexe 6 GLOSSAIRE et ADRESSES UTILES
Jus de fruit
jus de fruit pur, sans adjonction d’autre matière, c’est-à-dire tel que défini réglementairement, par opposition à un jus de fruits à base de concentré ; le jus de fruit peut être additionné de vitamine C (par restauration ou enrichissement) dans les conditions prévues par la réglementation.

Législation française

jus de fruits à base de concentré

Fr-i.png
Décret no 2013-1049 du 21 novembre 2013 modifiant le décret no 2003-838 du 1er septembre 2003 pris pour l’application de l’article L. 214-1 du code de la consommation en ce qui concerne les jus de fruits et certains produits similaires destinés à l’alimentation humaine - NOR : EFIC1323617D A N N E X E I - DÉNOMINATIONS, DÉFINITIONS DES PRODUITS ET CARACTÉRISTIQUES
I. Définitions
b) Jus de fruits à base de concentré :
Le produit obtenu par reconstitution du jus de fruits concentré défini au point 2, avec de l’eau potable répondant aux critères établis par la directive 98/83/CE du Conseil du 3 novembre 1998 relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine.
La teneur en matière sèche soluble du produit fini correspond à la valeur Brix minimale du jus reconstitué, spécifiée à l’annexe V.
Si un jus à base de concentré est obtenu à partir d’un fruit ne figurant pas à l’annexe V, la valeur Brix minimale du jus reconstitué équivaut à la valeur Brix du jus extrait à partir du fruit utilisé pour produire le concentré.
Les arômes, les pulpes et les cellules obtenus par des moyens physiques appropriés à partir de fruits de la même espèce peuvent être restitués au jus de fruits à base de concentré.
Le jus de fruits à base de concentré est préparé selon des processus de fabrication appropriés qui préservent les caractéristiques physiques, chimiques, organoleptiques et nutritionnelles essentielles d’un type moyen de jus des fruits dont il provient.
Le mélange de jus de fruits et/ou de jus de fruits concentré avec de la purée de fruits et/ou de la purée de fruits concentrée est autorisé dans la production de jus de fruits à base de concentré.

Législation française

Jus de fruits concentré

UE-i.png
Directive 2001/112/CE du Conseil du 20 décembre 2001 relative aux jus de fruits et à certains produits similaires destinés à l'alimentation humaine (Journal officiel n° L 010 du 12/01/2002 p. 0058 - 0066) (ANNEXE I DÉNOMINATIONS, DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES DES PRODUITS, I. DÉFINITIONS)
2. Jus de fruits concentré
Le produit obtenu à partir de jus de fruits d'une ou plusieurs espèces par l'élimination physique d'une partie déterminée de l'eau de constitution. Lorsque le produit est destiné à la consommation directe, cette élimination est d'au moins 50 %.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Fr-i.png
Décret no 2013-1049 du 21 novembre 2013 modifiant le décret no 2003-838 du 1er septembre 2003 pris pour l’application de l’article L. 214-1 du code de la consommation en ce qui concerne les jus de fruits et certains produits similaires destinés à l’alimentation humaine - NOR : EFIC1323617D A N N E X E I - DÉNOMINATIONS, DÉFINITIONS DES PRODUITS ET CARACTÉRISTIQUES
I. Définitions
2. Jus de fruits concentré :
Le produit obtenu à partir de jus de fruits d’une ou de plusieurs espèces de fruits par l’élimination physique d’une partie déterminée de l’eau de constitution. Lorsque le produit est destiné à la consommation directe, l’élimination est d’au moins 50 % de l’eau de constitution.
Les arômes, les pulpes et les cellules obtenus par des moyens physiques appropriés à partir de fruits de la même espèce peuvent être restitués au jus de fruits concentré.

Législation française

Jus de fruits déshydraté/en poudre

UE-i.png
Directive 2001/112/CE du Conseil du 20 décembre 2001 relative aux jus de fruits et à certains produits similaires destinés à l'alimentation humaine (Journal officiel n° L 010 du 12/01/2002 p. 0058 - 0066) (ANNEXE I DÉNOMINATIONS, DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES DES PRODUITS, I. DÉFINITIONS)
3. Jus de fruits déshydraté/en poudre
Le produit obtenu à partir de jus de fruits d'une ou plusieurs espèces par l'élimination physique de la quasi-totalité de l'eau de constitution.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
Fr-i.png
Décret no 2013-1049 du 21 novembre 2013 modifiant le décret no 2003-838 du 1er septembre 2003 pris pour l’application de l’article L. 214-1 du code de la consommation en ce qui concerne les jus de fruits et certains produits similaires destinés à l’alimentation humaine - NOR : EFIC1323617D A N N E X E I - DÉNOMINATIONS, DÉFINITIONS DES PRODUITS ET CARACTÉRISTIQUES
I. Définitions
4. Jus de fruits déshydraté/en poudre :
Le produit obtenu à partir de jus de fruits d’une ou de plusieurs espèces de fruits par l’élimination physique de la quasi-totalité de l’eau de constitution.

Législation française

Jus de fruits obtenus à partir d'un concentré

UE-i.png
Directive 2001/112/CE du Conseil du 20 décembre 2001 relative aux jus de fruits et à certains produits similaires destinés à l'alimentation humaine (Journal officiel n° L 010 du 12/01/2002 p. 0058 - 0066) (ANNEXE I DÉNOMINATIONS, DÉFINITIONS ET CARACTÉRISTIQUES DES PRODUITS, I. DÉFINITIONS)
1. b) Jus de fruits obtenus à partir d'un concentré
Le produit obtenu en remettant dans le jus de fruits concentré l'eau extraite du jus lors de la concentration, ainsi qu'en restituant les arômes et, le cas échéant, les pulpes et les cellules que le jus a perdus mais qui ont été récupérés lors du processus de production du jus de fruits dont il s'agit ou de jus de fruits de la même espèce. L'eau ajoutée doit présenter des caractéristiques appropriées, notamment du point de vue chimique, microbiologique et organoleptique, de façon à garantir les qualités essentielles du jus.
Le produit ainsi obtenu doit présenter des caractéristiques organoleptiques et analytiques au moins équivalentes à celles d'un type moyen de jus obtenu à partir de fruits de la même espèce au sens du point a).

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

jus de fruits obtenu par extraction hydrique

Fr-i.png
Décret no 2013-1049 du 21 novembre 2013 modifiant le décret no 2003-838 du 1er septembre 2003 pris pour l’application de l’article L. 214-1 du code de la consommation en ce qui concerne les jus de fruits et certains produits similaires destinés à l’alimentation humaine - NOR : EFIC1323617D A N N E X E I - DÉNOMINATIONS, DÉFINITIONS DES PRODUITS ET CARACTÉRISTIQUES
I. Définitions
3. Jus de fruits obtenu par extraction hydrique :
Le produit obtenu par diffusion dans l’eau :
  • du fruit à pulpe entier dont le jus ne peut être extrait par aucun moyen physique ; ou
  • du fruit entier déshydraté.

Législation française

marmelade préparée à base de fruits autres que les agrumes

CODEX-i.png
NORME DU CODEX POUR LES CONFITURES, GELÉES ET MARMELADES (CODEX STAN 296-2009) 2 DESCRIPTION, 2.1 DÉFINITION DES PRODUITS
Marmelade préparée à base de fruits autres que les agrumes
Le produit préparé par la cuisson de fruit(s) entier(s), en morceaux ou concassés avec adjonction de denrées alimentaires conférant une saveur sucrée, telles que définies à la section 2.2, jusqu’à l’obtention d’une consistance semi-liquide ou épaisse.

Codex Alimentarius

pulpe de fruit séchée d'Adansonia digitata (baobab)

UE-i.png
RÈGLEMENT D'EXÉCUTION (UE) 2017/2470 DE LA COMMISSION du 20 décembre 2017 établissant la liste de l'Union des nouveaux aliments conformément au règlement (UE) 2015/2283 du Parlement européen et du Conseil relatif aux nouveaux aliments (JO L 351 du 30.12.2017, p. 72) Tableau 2: Spécifications
Nouveaux aliments autorisés
Pulpe de fruit séchée d'Adansonia digitata (baobab)
  • Description/Définition:
Le fruit du baobab (Adansonia digitata) est cueilli sur l'arbre. Son enveloppe dure est fendue et la pulpe est séparée des graines et de l'enveloppe avant d'être broyée. Les particules grossières sont séparées des particules fines (taille comprise entre 3 et 600 μ), puis la pulpe est conditionnée.
  • Caractéristiques nutritionnelles:
  • Humidité (perte à la dessiccation) (g/100 g): 4,5-13,7
  • Protéines (g/100 g): 1,8-9,3
  • Matières grasses (g/100 g): 0-1,6
  • Glucides (g/100 g): 76,3-89,5
  • Sucres (exprimés en glucose): 15,2-36,5
  • Sodium (mg/100 g): 0,1-25,2
  • Spécifications analytiques:
  • Matières étrangères: Pas plus de 0,2 %
  • Humidité (perte à la dessiccation) (g/100 g): 4,5-13,7
  • Matières minérales (g/100 g): 3,8-6,6

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

purée de fruit

CODEX-i.png
NORME DU CODEX POUR LES CONFITURES, GELÉES ET MARMELADES (CODEX STAN 296-2009) 2 DESCRIPTION, 2.2 AUTRES DÉFINITIONS
Les définitions suivantes s’appliqueront également à la présente norme:
Purée de fruit
La partie comestible du fruit entier, le cas échéant moins la pelure, la peau, les graines, les pépins et autres particules similaires, qui a été réduite en purée par tamisage ou autre procédé.

Codex Alimentarius