Migration

De Qualitionnaire
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Migration - Substantif féminin singulier

ORTOLANG.png
Etymologie, Ortolang
UE.png
Union européenne
Ca.png
Termium plus, Canada
Fr.png
La Documentation Française
CODEX.png
Codex Alimentarius
UNESCO.png
Glossaire des termes relatifs à la migration
Migration
La migration maintenant concerne le passage des frontières politiques et administratives pour un minimum de temps. Elle inclut, les mouvements de réfugiés, les personnes déplacées et les migrants économiques. La migration interne renvoie au mouvement d’une zone (province, district ou municipalité) à une autre. La migration internationale est une relocation territoriale des personnes entre les états-nations. Deux formes de relocation peuvent être exclues de cette large définition : premièrement le tourisme et le transfert de réfugiés.
Les différentes formes de migration peuvent être distinguées selon les motivations (économiques, familiales, politiques) ou selon les statuts légaux (migration irrégulière, émigration/immigration contrôlée, libre émigration/immigration) des personnes concernées. La plupart des pays distinguent différentes catégories de migrants dans leurs politiques migratoires et leurs statistiques. Les variations existantes entre les états indiquent qu’il n’y a pas de définitions objectives de la migration. Ce qui suit est une catégorisation plus commune des migrants internationaux :
  • Travailleurs migrants temporaires
  • Migrants très qualifiés
  • Migrants irréguliers (sans papiers/illégaux)
  • Migrants forcés
  • Migrants suite au rapprochement familial
  • Migrants de retour dans son pays d’origine.
La migration est un facteur important dans l’érosion des frontières traditionnelles entre les langues, les cultures, les groupes ethniques et les états-nations. Même ceux qui ne migrent pas sont affectés par ces mouvements de population à l’intérieur ou à l’extérieur de leurs communautés et par les changements qui en résultent. La migration n’est pas qu’un simple acte de passage de frontières, mais plutôt un long processus qui affecte les vies des personnes impliquées.

United Nations for Education, School and Culture Organization (UNESCO)
Ca.png
Centre canadien de généalogie Glossaire
Migration
Déplacement d'une population d'un lieu vers un autre.

Législation canadienne

IWC.png
Commission Baleinière Internationale Glossaire des termes clés
Vancouver Aquarium Marine Mammal Research Programme]
Migration
Déplacements réguliers d’animaux d’une région à une autre, généralement associés à des changements climatiques saisonniers ou aux cycles de reproduction et d’alimentation.

Commission Baleinière Internationale (CBI)
Ca.png
Numérisez vos collections, Planification et mise en œuvre de projets de numérisation Glossaire
migration
Transfert d'une image numérique d'une configuration matérielle ou logicielle à une autre, ou d'une technologie à une autre, afin de préserver l'intégrité du contenu et les possibilités d'accès à l'image.

Législation canadienne

Ca.png
Environnement Canada GLOSSAIRE
Migration (Faune) :
Aller-retour régulier et périodique d'animaux en grand nombre, habituellement à partir d'un lieu d'origine précis. Beaucoup d'oiseaux entreprennent des migrations saisonnières, typiquement au printemps et à l'automne, à la recherche de conditions plus favorables sur les plans du climat, de la nourriture ou de l'eau. Ces déplacements peuvent entraîner un changement de latitude, d'altitude ou des deux, et visent à trouver une aire de reproduction convenable.

Législation canadienne

Ca.png
Parcs Canada Espèces en péril - Glossaire
Migration
déplacements saisonniers des animaux

Législation canadienne

FrINSEE.png
Dictionnaire de définitions de l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques)
Migrations
Solde migratoire

Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)

  1. La version en ligne régulièrement réactualisée de ce dictionnaire se trouve à l'adresse suivante :http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/liste-definitions.htm

Migration à des fins d’exploitation -

UNESCO.png
Glossaire des termes relatifs à la migration
Migration à des fins d’exploitation
Les personnes qui sont touchées par la pauvreté et qui décident de migrer n’ont souvent pas d’autres choix. Le migrant court malheureusement le risque de se trouver confronté à l’exploitation comme la traite des personnes, le trafic illicite de migrants ou les travaux forcés dans un pays dont il n’est pas ressortissant national. Le protocole contre la traite des personnes fait mention de plusieurs formes de travaux forcés (« L’exploitation comprend, au minimum, l’exploitation de la prostitution d’autrui ou d’autres formes d’exploitation sexuelle, le travail ou les services forcés, l’esclavage ou les pratiques analogues à l’esclavage, la servitude ou le prélèvement d’organes ») mais il est très difficile de distinguer entre la « réelle » exploitation d’une part et les bas salaires, les pressions sociales, la discrimination d’autre part. Cependant si ces situations suivent la migration alors on est en présence de migration à des fins d’exploitation.
La migration à des fins d’exploitation est souvent utilisée comme synonyme de migration forcée (causée par des conflits ou des catastrophes naturelles) et de migration irrégulière (effectuée sans papiers légaux), bien que ces trois termes désignent des problèmes très différents.

United Nations for Education, School and Culture Organization (UNESCO)

Migrations - Lieu de résidence au 1er janvier 1990 -

FrINSEE.png
Dictionnaire de définitions de l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques)
Migrations - Lieu de résidence au 1er janvier 1990 (recensement de la population 1999)
Les données concernant les migrations proviennent de la question du bulletin individuel qui, à chaque recensement, demande où la personne résidait au 1er janvier de l'année du précédent recensement. Elle permet de distinguer, parmi les personnes recensées, celles qui habitaient :
  • dans le même logement ;
  • dans un autre logement de la même commune ;
  • dans une autre commune, le nom de cette commune (ou de l'arrondissement municipal dans le cas de Paris, Lyon ou Marseille) étant précisé ainsi que le département, ou, le cas échéant, le pays étranger ou le territoire d'outre-mer.
La réponse à cette question fournit sur les migrations intercensitaires des éléments concernant les migrations extérieures (en distinguant les personnes qui résidaient en France métropolitaine ou dans les DOM au 1er janvier de l'année du précédent recensement de celles qui y sont arrivées depuis) et les migrations intérieures (changement de logement ou d'unité géographique : commune, canton, arrondissement, département, région). On appelle "migrants" les personnes dont la commune de résidence au 1er janvier de l'année du précédent recensement était différente de la commune de résidence au recensement considéré.
Remarque
Les migrations intermédiaires éventuelles ne sont pas prises en compte. En particulier, une personne qui habite la même commune aux deux dates peut très bien avoir changé de commune de résidence entre-temps. Les enfants nés depuis le 1er janvier 1990 sont considérés comme "migrants" (en 1999) si la personne de référence du ménage est elle-même "migrante". Une convention similaire était appliquée pour les recensements précédents. Les non-migrants à un niveau géographique donné (par exemple la région) comprennent éventuellement des migrants au niveau inférieur (par exemple le département). Toutes les caractéristiques individuelles sont celles au recensement de 1999 (âge, état matrimonial,...).

Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)

  1. La version en ligne régulièrement réactualisée de ce dictionnaire se trouve à l'adresse suivante :http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/liste-definitions.htm

Expression(s) utilisant le terme sélectionné

Limite de migration globale (LMG)

UE.png
Règlement (UE) n o 10/2011 de la Commission du 14 janvier 2011 concernant les matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires Article 3 Définitions
Aux fins du présent règlement, on entend par:
11. «limite de migration globale» (LMG),
la quantité maximale autorisée de substances non volatiles cédées par un matériau ou objet aux simulants de denrées alimentaires;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

Limite de migration spécifique (LMS)

UE.png
Règlement (UE) n o 10/2011 de la Commission du 14 janvier 2011 concernant les matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires Article 3 Définitions
Aux fins du présent règlement, on entend par:
13. «limite de migration spécifique» (LMS),
la quantité maximale autorisée d’une substance donnée cédée par un matériau ou objet aux denrées alimentaires ou aux simulants de denrées alimentaires;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

Limite de migration spécifique totale (LMS (T))

UE.png
Règlement (UE) n o 10/2011 de la Commission du 14 janvier 2011 concernant les matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires Article 3 Définitions
Aux fins du présent règlement, on entend par:
14. «limite de migration spécifique totale» [LMS(T)],
la somme maximale autorisée de substances particulières cédées aux denrées alimentaires ou aux simulants de denrées alimentaires, exprimée comme le total du groupement des substances indiquées;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

Taux annuel de migration interne

FrINSEE.png
Dictionnaire de définitions de l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques)
Taux annuel de migration interne
Au sein du territoire national, deux types de mouvements migratoires sont susceptibles d'affecter l'évolution de la population d'une zone géographique donnée : - d'une part, des mouvements en provenance ou à destination de l'étranger, qui affectent à la fois le solde migratoire de la zone et le solde migratoire national ; - d'autre part, des mouvements internes au territoire national, entre la zone considérée et les autres parties du territoire, qui affectent le solde migratoire de la zone sans affecter le solde migratoire national. Le taux annuel de migration interne nette d'une zone géographique donnée correspond au taux d'évolution de la population imputable aux mouvements migratoires entre cette zone et les autres parties du territoire national. Il est égal à la différence entre les entrées et les sorties de la zone considérée liés à des mouvement interne, rapportée à la population moyenne de la zone.

Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)

  1. La version en ligne régulièrement réactualisée de ce dictionnaire se trouve à l'adresse suivante :http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/liste-definitions.htm

voie de migration

COE.png
CONVENTION RELATIVE À LA CONSERVATION DE LA VIE SAUVAGE ET DU MILIEU NATUREL DE L’EUROPE, Charte européenne de la chasse et de la biodiversité, COUNCIL CONSEIL OF EUROPE DE L'EUROPE, CIC Technical Series Publication No. 2 1.2 Termes et concepts
Voie de migration
Les systèmes biologiques de voies de migration qui lient directement des sites et des écosystèmes dans les différents pays et continents.

Conseil de l'Europe (COE)