Moisissure

Qualitionnaire, un projet collaboratif hébergé par AQTE sprl (BE0448550665).
Aller à : navigation, rechercher
Voir notre dossier

Moisissures

Moisissure

UE-i.png
Union européenne
Ca-i.png
Termium plus, Canada
Fr-i.png
La Documentation Française

Dictionnaires d'autrefois

Wiktionaire

Wikipedia

Codex Alimentarius

Sommaire

Dernière modification : RiskManager - 8/05/2018 (79525)

Moisissure

Ca-i.png
Contamination fongique dans les immeubles publics. Guide facilitant la détermination et la gestion des problèmes Glossaire
Moisissures
Désignent normalement des champignons à croissance filamenteuse qui donnent bien souvent des colonies possédant une texture floconneuse, cotonneuse, laineuse ou poudreuse. Les moisissures produisent des conidies ou des spores qui sont peu visibles sinon invisibles à l'œil nu et qui, chez de nombreuses espèces, passeront en suspension dans l'air.

Législation canadienne

Ca-i.png
Manuel d'inspection des établissements de miel GLOSSAIRE DES TERMES
Moisissures
Les moisissures sont des champignons filamenteux. Elles forment un vrai mycélium composé de nombreux filaments pouvant ou non comporter des parois croisées. Des spores asexuées et sexuées sont produites, parfois dans des organes fructifères spécialisés. Les moisissures non xérophiles sont inhibées à 0,80 Aw et les moisissures xérophiles le sont à 0,60 Aw. (Essentials of the Microbiology of Food)

Législation canadienne

Ca-i.png
RAPPORT D'EXAMEN DE LA RÉGLEMENTATION ET DE L'INSPECTION DES VIANDES, EXAMEN DES RÉGIMES DE RÉGLEMENTATION ET D’INSPECTION DES VIANDES DE L’ONTARIO Glossaire
Moisissure
– Micro-organismes multicellulaires souvent visibles à l’oeil nu sous forme de taches floues ou poudreuses.

Législation canadienne

Ca-i.png
Lignes directrices sur la qualité de l'air intérieur résidentiel : Moisissures Propriétés physiques et chimiques
Le terme « moisissure »
est communément employé pour désigner des champignons filamenteux pouvant croître sur les matériaux de construction des maisons et autres immeubles. La croissance des moisissures peut altérer la qualité de l'air, puisque les spores et les fragments de mycélium se dispersent dans l'air et peuvent être inhalés. Leur pénétration dans l'arbre bronchique est fonction de leurs dimensions. Les plus petites de ces particules pénètrent plus profondément dans les poumons.
Trois caractéristiques biochimiques des moisissures revêtent un intérêt particulier en ce qui concerne la santé humaine :
  • Leur paroi cellulaire contient du (1->3)-ß-D-glucane, un composé pouvant causer des inflammations.
  • Les spores et le mycélium des moisissures contiennent des allergènes.
  • Enfin, les spores de certaines espèces contiennent des produits chimiques de faible masse moléculaire qui sont cytotoxiques ou qui possèdent d'autres propriétés toxiques, par exemple les satratoxines et les atranones produites par Stachybotrys chartarum.

Législation canadienne