Récepteur

Qualitionnaire, un projet collaboratif hébergé par AQTE sprl (BE0448550665).
Aller à : navigation, rechercher

Récepteur

UE-i.png
Union européenne
Ca-i.png
Termium plus, Canada
Fr-i.png
La Documentation Française

Dictionnaires d'autrefois

Wiktionaire

Wikipedia

Codex Alimentarius

Dernière modification : RiskManager - 22/01/2018 (7990)

Récepteur

récepteur

Ca-i.png
Biofondations Glossaire
Récepteur
Protéine trans-membranaire localisée dans la membrane plasmique qui peut se lier à un ligand sur la surface extracellulaire, produisant ainsi un changement d'activité à la surface cytoplasmique. Plus généralement, un site dans une molécule qui permet la liaison d'un ligand.

Législation canadienne

  1. Source : Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture

Ca-i.png
La schizophrénie - Guide à l'intention des familles Glossaire
Récepteur
Structure située sur les terminaisons nerveuses et qui répond à une stimulation physique ou chimique venant du corps, ou du milieu extérieur. Certains médicaments sont réputés accroître ou diminuer la sensibilité d'un récepteur.

Législation canadienne

récepteur alpha-2 adrénergique

Ca-i.png
CCPA Glossaire
Récepteur alpha-2 adrénergique (agonistes du)
Groupe d’analgésiques (ou « médicaments pour le soulagement de la douleur » ?) dont la xylazine et la medetomidinefont partie.

Législation canadienne

récepteur µ (mu)

Ca-i.png
CCPA Glossaire
Récepteurs Mu (récepteurs µ )
Les drogues opioïdes se lient aux récepteurs µ du cerveau et des tissus nerveux.

Législation canadienne

récepteur de télévision

UE-i.png
RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) No 1062/2010 DE LA COMMISSION du 28 septembre 2010 complétant la directive 2010/30/UE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne l’indication, par voie d’étiquetage, de la consommation d’énergie des téléviseurs Article 2 Définitions
Outre les définitions énoncées à l’article 2 de la directive 2010/30/CE, on entend par:
2) «récepteur de télévision»,
un produit principalement conçu pour afficher et recevoir des signaux audiovisuels qui est mis sur le marché et vendu sous une désignation de modèle ou de système unique, et qui se compose:
  • a) d’un écran d’affichage,
  • b) d’un ou plusieurs syntoniseurs/récepteurs et de fonctions supplémentaires optionnelles de stockage et/ou d’affi­ chage de données telles qu’un disque numérique poly­ valent (DVD), un lecteur de disque dur (HDD: hard disk drive) ou un magnétoscope (VCR: videocassette recorder), soit sous la forme d’un seul appareil combiné avec l’écran d’affichage, soit sous la forme d’un ou plusieurs appareils distincts;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

agoniste du récepteur alpha-2 adrénergique

Ca-i.png
CCPA Glossaire
Agonistes du récepteur alpha-2 adrénergique
Groupe d’analgésiques (médicaments pour le soulagement de la douleur) dont la xylazine et la medetomidine font partie.

Législation canadienne

autoradiographie microscopique des récepteurs

UE-i.png
RÈGLEMENT (UE) N°260/2014 DE LA COMMISSION du 24 janvier 2014 modifiant, aux fins de son adaptation au progrès technique, le règlement (CE) n°440/2008 établissant des méthodes d’essai conformément au règlement (CE) n°1907/2006 du Parlement européen et du Conseil concernant l’enregistrement, l’évaluation et l’autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH) ANNEXE - 7) TOXICOCINÉTIQUE - Appendice - Définitions
Autoradiographie microscopique des récepteurs (microautoradiographie des récepteurs) :
cette technique peut servir à étudier l’interaction xénobiotique avec des sites tissulaires ou des populations cellulaires spécifiques, par exemple dans le cadre d’études sur la fixation au récepteur ou le mode d’action spécifique qui peuvent nécessiter une qualité de résolution et de sensibilité impossible à obtenir par d’autres techniques comme l’autoradiographie du corps entier.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

émetteur-récepteur asynchrone

UE-i.png
2006/968/CE: Décision de la Commission du 15 décembre 2006 portant application du règlement (CE) n o 21/2004 du Conseil en ce qui concerne les lignes directrices et procédures relatives à l'identification électronique des animaux des espèces ovine et caprine [notifiée sous le numéro C(2006) 6522 (Journal officiel n° L 401 du 30/12/2006 p. 0041 - 0045)] Définitions
Aux fins des présentes lignes directrices, on entend par:
g) "émetteur-récepteur asynchrone",
un émetteur-récepteur qui ne satisfait pas au point 6 de la norme ISO 11785 et ne peut pas détecter la présence d'autres émetteurs-récepteurs.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

émetteur-récepteur synchrone

UE-i.png
2006/968/CE: Décision de la Commission du 15 décembre 2006 portant application du règlement (CE) n o 21/2004 du Conseil en ce qui concerne les lignes directrices et procédures relatives à l'identification électronique des animaux des espèces ovine et caprine [notifiée sous le numéro C(2006) 6522 (Journal officiel n° L 401 du 30/12/2006 p. 0041 - 0045)] Définitions
Aux fins des présentes lignes directrices, on entend par:
f) "émetteur-récepteur synchrone",
un émetteur-récepteur qui est totalement conforme à la norme ISO 11785 et peut détecter la présence d'autres émetteurs-récepteurs;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

micro-organisme parental ou récepteur

UE-i.png
2005/174/CE: Décision de la Commission du 28 février 2005 établissant des notes explicatives destinées à compléter l’annexe II, partie B, de la directive 90/219/CEE du Conseil relative à l’utilisation confinée de micro-organismes génétiquement modifiés (Journal officiel n° L 059 du 05/03/2005 p. 0020 - 0025) (APPENDICE 1)
Définition des termes utilisés dans le présent document
Micro-organisme parental ou récepteur :
le micro-organisme auquel s'applique la modification génétique.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne