Taille

Taille

entreprise à taille humaine indépendante et de croissance (ETHIC)

Fr-i.png
Glossaire des sigles
ETHIC
Entreprise à Taille humaine indépendante et de Croissance

Législation française

taille de particule

Normes
  • NBN EN 779 - 2012
Filtres à air de ventilation générale pour l'élimination des particules - Détermination des performances de filtration

taille de formation

Fr-i.png
Direction Départementale des Territoires de la Drôme Glossaire des termes techniques forestiers employés
Taille de formation
Intervention consistant à supprimer les « têtes multiples » (fourches) ou les très grosses branches d'un jeune arbre. Elle a pour but de former un tronc droit et unique sur au moins 6 mètres de haut.

Législation française

taille des entreprises

Fr-i.png
Artisanat Annexe : définitions
Taille des entreprises.
On exprimera les classes de taille en termes d’emplois salariés :

Législation française

0 à 9 salariés : micro-entreprises ;
10 à 19 salariés : très petites entreprises ;
20 à 249 salariés : petites et moyennes entreprises ;
250 salariés et plus : grandes entreprises.

taille des particules

Ca-i.png
Terminologie de la fabrication et De la transformation des aliments pour bétail Mesures
Taille des particules
Représente le diamètre des aliments granulaires (p. ex.
grains, granules, particules de minéral) ou la longueur des aliments fourragers. La taille des particules influe sur le malaxage des ingrédients et sur leur digestion par les animaux.

Législation canadienne

taille du lot et taille de l'échantillon

- DIRECTIVES GENERALES SUR L’ECHANTILLONNAGE - CAC/GL 50 (SECTION 2 - PRINCIPALES NOTIONS D’ECHANTILLONNAGE) 
2.2 EXPRESSIONS ET NOTIONS COURAMMENT UTILISEES
Les définitions du vocabulaire de l’échantillonnage utilisé dans ces directives sont pour la plupart celles spécifiées dans la norme ISO 7002-1986.
Certaines des expressions et des notions les plus couramment utilisées dans l’échantillonnage en vue d’acceptation sont décrites ci-après:
2.2.18 TAILLE DU LOT ET TAILLE DE L’ECHANTILLON
Pour les produits faisant l’objet d’un commerce international, la taille du lot est généralement spécifiée dans le document d’expédition. Si l’on utilise une taille de lot différente à des fins d’échantillonnage, cela doit être clairement stipulé dans la norme par le Comité de produit compétent.
Il n’y a pas de relation mathématique entre la taille de l’échantillon (n) et la taille du lot (N). De ce fait mathématiquement rien ne s’oppose à prélever un échantillon de faible effectif pour contrôler un lot homogène de grande taille. Cependant les rédacteurs des normes ISO et des autres documents de référence ont délibérément introduit une relation pour réduire les risques de prendre des décisions incorrectes pour des lots de grande taille.
Le rapport n/N influence l’erreur d’échantillonnage seulement lorsque les lots sont de petite taille. En outre pour des raisons qui tiennent à l’amélioration de la protection des intérêts des consommateurs, notamment sanitaire il est recommandé comme le souligne l’exemple suivant de choisir lorsque l’effectif du lot est important des échantillons de taille élevée.
Exemple : Contrôle de la teneur en matières grasses d’un lait entier dans un lot de N = 8500 préemballages par un plan aux attributs de NQA = 2,5%, par 2 plans d’échantillonnage : Plan 1 (n = 5 c = 0, LQ = 36,9%), Plan 2 (n = 50, c=3, LQ = 12,9%).
Compte tenu du LQ du plan 1, dans 10% des cas des lots présentant un taux de non conformité de 36,9% sont acceptés, soit 3136 préemballages non conformes.
Compte tenu du LQ du plan 1, dans 10% des cas des lots présentant un taux de non conformité de 12,9% sont acceptés, soit 1069 préemballages non conformes.
Le choix du plan 2 évite , dans 10% des cas, le risque de mise sur le marché de (3136 – 1069) = 2067 préemballages non conformes.
Lorsque le rapport f = n/N est inférieur ou égal à 10%, et que les lots sont présumés homogènes, c’est la taille absolue de l’échantillon qui compte plus que sa relation avec la taille du lot.
Toutefois, afin de réduire le risque d’acceptation d’un grand nombre d’éléments défectueux, il est d’usage d’augmenter la taille de l’échantillon avec la taille du lot, en particulier lorsque le lot n’est pas présumé homogène.
Lorsque le lot est important, il est possible et économique de prélever un échantillon important tout en maintenant un rapport élevé lot/échantillon et, ce faisant, de faire une meilleure discrimination (entre lots acceptables et lots inacceptables). En outre, pour une efficacité donnée d’échantillonnage, la taille de l’échantillon n’augmentera pas aussi rapidement que la taille du lot et n’augmentera plus lorsqu’on aura atteint une certaine taille du lot. Toutefois, il y a un certain nombre de raisons pour limiter la taille du lot:
  • la constitution de lots plus importants peut entraîner la présence d’une qualité très variable; le rythme de production ou de fourniture peut être trop faible pour permettre la constitution de lots importants;
  • les questions pratiques de stockage et de manutention peuvent empêcher la constitution de lots importants;
  • l’accessibilité pour le tirage d’échantillons aléatoires peut être rendue difficile avec des lots importants;
  • les conséquences économiques de la non acceptation d’un lot important peuvent être sérieuses.
Se référer aux tables des normes ISO 2859 et 3951 pour la correspondance entre taille du lot et effectif de l'échantillon.

taille minimale de capture

SmallUK-i.png Minimum size

Fr-i.png
Vocabulaire de l'agriculture et de la pêche (En application du décret n° 96-602 du 3 juillet 1996 relatif à l'enrichissement de la langue française), Journal Officiel du 30 novembre 2001 1. Termes et Définitions
taille minimale de capture
  • Domaine : Pêches maritimes.
  • Définition : Taille des individus d'une espèce ou d'un groupe d'espèces, en dessous de laquelle sont interdits le stockage à bord, le transbordement, le transport, le débarquement et la commercialisation.
  • Équivalent étranger : minimum size.

Législation française