Vin

Vin

UE-i.png
Union européenne
Fr-i.png
La Documentation Française

Dictionnaires d'autrefois

Wiktionaire

Wikipedia

Codex Alimentarius

Dernière modification : RiskManager - 8/07/2018 (84279)

Vin

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
3. VINS
3.1 DEFINITION DE BASE (18/73)
Le vin
est exclusivement la boisson résultant de la fermentation alcoolique complète ou partielle du raisin frais, foulé ou non, ou du moût de raisin. Son titre alcoométrique acquis ne peut être inférieur à 8,5 % vol.
Toutefois, compte tenu des conditions de climat, de terroir ou de cépage, de facteurs qualitatifs spéciaux ou de traditions propres à certains vignobles, le titre alcoométrique total minimal pourra être ramené à 7 % vol. par une législation particulière à la région considérée.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
3. VINS
3.2 DEFINITIONS COMPLEMENTAIRES RELATIVES A LA TENEUR EN SUCRE(18/73 & ECO 3/2003)
Le vin est dit:
sec,
lorsque le vin contient 4 g/l de sucre au maximum ou 9 g/l lorsque la teneur en acidité totale (exprimée en grammes d'acide tartrique par litre) n'est pas inférieure de plus de 2 g/l à la teneur en sucre.
demi-sec,
lorsque le vin contient plus que les valeurs visées au premier tiret et atteint au maximum 12 g/l ou 18 g/l lorsque la teneur en acidité totale est fixée en application du premier tiret ci-dessus.
demi-doux,
lorsque le vin contient plus que les valeurs visées au deuxième tiret et atteint au maximum 45 g/l .
doux,
lorsque le vin a une teneur minimale en sucre de 45 g/l.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
3. VINS
3.3 DEFINITIONS COMPLEMENTAIRES RELATIVES A LA TENEUR EN DIOXYDE DE CARBONE (18/73) (OENO 1/02)
Le vin est dit:
tranquille,
quand la concentration en dioxyde de carbone qu'il contient est inférieure à 4 g/l à 20°C,
pétillant,
quand cette concentration est égale ou supérieure à 3 g/l et au plus égale à 5 g/l à 20°C.
Si la teneur en dioxyde de carbone du produit permet l’indication des 2 mentions, l’élaborateur ou l’importateur ne peut utiliser qu’une seule mention de son choix.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::


UE-i.png
Règlement (CE) n° 1493/1999 du Conseil du 17 mai 1999 portant organisation commune du marché vitivinicole (Journal officiel n° L 179 du 14/07/1999 p. 0001 - 0084) (ANNEXE I DÉFINITIONS DES PRODUITS)
Les définitions suivantes s'appliquent:
  • - aux produits obtenus dans la Communauté à partir de raisins récoltés dans celle-ci, y inclus les vins visés au point 15, sixième tiret, et
  • - aux produits autres que ceux visés aux points 3, 4, 5, 6, 7, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18 et 24, lorsqu'ils sont:
  • - originaires de pays tiers, ou
  • - élaborés dans la Communauté à partir de raisins récoltés en dehors de celle-ci, dans la mesure où leur élaboration est admise conformément au présent règlement.
Les définitions des produits vitivinicoles auxquels la présente annexe ne s'applique pas sont arrêtées, pour autant que de besoin, conformément au présent règlement, selon la procédure prévue à l'article 75.
10. Vin:
le produit obtenu exclusivement par la fermentation alcoolique, totale ou partielle, de raisins frais, foulés ou non, ou de moûts de raisins.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

apéritif à base de vin

UE-i.png
Règlement (CEE) n° 1601/91 du Conseil, du 10 juin 1991, établissant les règles générales relatives à la définition, à la désignation et à la présentation des vins aromatisés, des boissons aromatisées à base de vin et des cocktails aromatisés de produits viti-vinicoles (Journal officiel n° L 149 du 14/06/1991 p. 0001 - 0009) Article 2
1. Aux fins du présent règlement, on entend, par:
a) vin aromatisé:
la boisson
  • - obtenue à partir de vins définis à l'annexe I points 12 à 18 du règlement (CEE) no 822/87 (11), modifié en dernier lieu par le règlement (CEE) no 1325/90 (12), à l'exception du vin de table « retsina », et éventuellement additionnés de moûts de raisins, de moûts de raisins partiellement fermentés et/ou de moûts de raisins frais mutés à l'alcool, définis par la législation communautaire,
  • - ayant fait l'objet d'une addition d'alcool telle que définie à l'article 3 point d),
  • - ayant subi une aromatisation à l'aide de:
  • - substances aromatisantes naturelles et/ou de préparations aromatisantes naturelles telles que définies à l'article 1er paragraphe 2 points b) i) et c) de la directive 88/388/CEE. Sans préjudice des dispositions plus restrictives du paragraphe 2, l'emploi des substances et préparations identiques aux naturelles, telles que définies à l'article 1er paragraphe 2) point b) ii) de la directive précitée, peut être autorisé dans certains cas certaines conditions selon la procédure prévue à l'article 14
  • et/ou
  • - d'herbes aromatiques et/ou d'épices et/ou de denrées alimentaires sapides,
  • - ayant subi généralement une édulcoration et, sauf exceptions prévues au paragraphe 2, une éventuelle coloration avec le caramel,
  • - ayant un titre alcoométrique volumique acquis minimal égal ou supérieur à 14,5 % vol et maximal inférieur à 22 % vol et un titre alcoométrique volumique total minimal égal ou supérieur à 17,5 % vol. Toutefois, pour les produits qui, en application du paragraphe 5, portent la mention « sec » ou « extra sec », le titre alcoométrique volumique total minimal est fixé à 16 % vol et à 15 % vol respectivement;
les vins utilisés dans l'élaboration d'un vin aromatisé, avant d'avoir fait l'objet de l'enrichissement, doivent être présents dans le produit fini dans une proportion non inférieure à 75 %. Sans préjudice des dispositions prévues à l'article 5, le titre alcoométrique volumique naturel minimal des produits mis en oeuvre est celui prévu à l'article 18 paragraphe 1 du règlement (CEE) no 822/87;
la dénomination « vin aromatisé » peut être remplacée par celle de « apéritif à base de vin ». L'emploi du terme « apéritif » dans ce contexte ne préjuge pas l'emploi de ce terme pour définir des produits ne relevant pas du champ d'application du présent règlement;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

appareil de stockage du vin

UE-i.png
Règlement délégué (UE) n o 1060/2010 de la Commission du 28 septembre 2010 complétant la directive 2010/30/UE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne l’indication, par voie d’étiquetage, de la consommation d’énergie des appareils de réfrigération ménagers (Journal officiel n° L 314 du 30/11/2010 p. 0017 - 0046) Article 2 Définitions
Outre les définitions figurant à l’article 2 de la directive 2010/30/UE, on entend par:
10) "appareil de stockage du vin",
un appareil de réfrigération qui compte exclusivement un ou plusieurs compartiments de stockage du vin;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne
UE-i.png
Règlement (CE) n° 643/2009 de la Commission du 22 juillet 2009 portant modalités d’application de la directive 2005/32/CE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les exigences d’écoconception applicables aux appareils de réfrigération ménagers Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE Article 2 Définitions
Outre les définitions énoncées dans la directive 2005/32/CE, on entend par:
9) "appareil de stockage du vin" :
un appareil de réfrigération qui comporte exclusivement un ou plusieurs compartiments de stockage du vin;

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

cocktail à base de vin

UE-i.png
Règlement (CEE) n° 1601/91 du Conseil, du 10 juin 1991, établissant les règles générales relatives à la définition, à la désignation et à la présentation des vins aromatisés, des boissons aromatisées à base de vin et des cocktails aromatisés de produits viti-vinicoles (Journal officiel n° L 149 du 14/06/1991 p. 0001 - 0009) Article 2
4. Définitions des catégories des cocktails aromatisés de produits viti-vinicoles dont la dénomination peut:
  • - remplacer la dénomination « cocktail aromatisé de produits viti-vinicoles » dans l'État de production,
  • - être utilisée comme complément à la dénomination « cocktail aromatisé de produits viti-vinicoles » dans les autres États membres:
a) Cocktail à base de vin:
la boisson aromatisée dont
  • "- la proportion de moût de raisins concentré n'excède pas 10 % du volume total du produit fini,""
  • - la teneur en sucres, exprimée en sucre inverti est inférieure à 80 grammes par litre.

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB)

macération de raisins passerillés ou de leur marc dans un vin

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE II PRATIQUES ET TRAITEMENTS OENOLOGIQUES
2. MOÛTS
2.3.10. MACERATION DE RAISINS PASSERILLES OU DE LEUR MARC DANS UN VIN (OIV-OENO 278-2009)
Procédé consistant à faire macérer des raisins passerillés ou atteint de pourriture noble, ou de leur marc obtenu après fermentation, dans un vin.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

macération préfermentaire à froid pour l'élaboration des vins blancs

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE II PRATIQUES ET TRAITEMENTS OENOLOGIQUES
1. RAISINS
1.14. MACERATION PREFERMENTAIRE A FROID POUR L’ELABORATION DES VINS BLANCS (OENO 11/05)
Procédé consistant à faire macérer à froid des raisins blancs, égrappés ou foulés et accessoirement entiers et à les conserver en macération, avant le pressurage et la fermentation à une température et pendant une durée adaptées à l’objectif recherché.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

numéro d’identification du véhicule (VIN)

vin aromatisé

UE-i.png
Règlement (CEE) n° 1601/91 du Conseil, du 10 juin 1991, établissant les règles générales relatives à la définition, à la désignation et à la présentation des vins aromatisés, des boissons aromatisées à base de vin et des cocktails aromatisés de produits viti-vinicoles (Journal officiel n° L 149 du 14/06/1991 p. 0001 - 0009) Article 2)
1. Aux fins du présent règlement, on entend, par:
a) vin aromatisé:
la boisson
  • - obtenue à partir de vins définis à l'annexe I points 12 à 18 du règlement (CEE) no 822/87 (11), modifié en dernier lieu par le règlement (CEE) no 1325/90 (12), à l'exception du vin de table « retsina », et éventuellement additionnés de moûts de raisins, de moûts de raisins partiellement fermentés et/ou de moûts de raisins frais mutés à l'alcool, définis par la législation communautaire,
  • - ayant fait l'objet d'une addition d'alcool telle que définie à l'article 3 point d),
  • - ayant subi une aromatisation à l'aide de:
  • - substances aromatisantes naturelles et/ou de préparations aromatisantes naturelles telles que définies à l'article 1er paragraphe 2 points b) i) et c) de la directive 88/388/CEE. Sans préjudice des dispositions plus restrictives du paragraphe 2, l'emploi des substances et préparations identiques aux naturelles, telles que définies à l'article 1er paragraphe 2) point b) ii) de la directive précitée, peut être autorisé dans certains cas certaines conditions selon la procédure prévue à l'article 14
  • et/ou
  • - d'herbes aromatiques et/ou d'épices et/ou de denrées alimentaires sapides,
  • - ayant subi généralement une édulcoration et, sauf exceptions prévues au paragraphe 2, une éventuelle coloration avec le caramel,
  • - ayant un titre alcoométrique volumique acquis minimal égal ou supérieur à 14,5 % vol et maximal inférieur à 22 % vol et un titre alcoométrique volumique total minimal égal ou supérieur à 17,5 % vol. Toutefois, pour les produits qui, en application du paragraphe 5, portent la mention « sec » ou « extra sec », le titre alcoométrique volumique total minimal est fixé à 16 % vol et à 15 % vol respectivement;
les vins utilisés dans l'élaboration d'un vin aromatisé, avant d'avoir fait l'objet de l'enrichissement, doivent être présents dans le produit fini dans une proportion non inférieure à 75 %. Sans préjudice des dispositions prévues à l'article 5, le titre alcoométrique volumique naturel minimal des produits mis en oeuvre est celui prévu à l'article 18 paragraphe 1 du règlement (CEE) no 822/87;
la dénomination « vin aromatisé » peut être remplacée par celle de « apéritif à base de vin' ». L'emploi du terme « apéritif » dans ce contexte ne préjuge pas l'emploi de ce terme pour définir des produits ne relevant pas du champ d'application du présent règlement;'

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

vin aromatisé à l'oeuf

UE-i.png
Règlement (CEE) n° 1601/91 du Conseil, du 10 juin 1991, établissant les règles générales relatives à la définition, à la désignation et à la présentation des vins aromatisés, des boissons aromatisées à base de vin et des cocktails aromatisés de produits viti-vinicoles (Journal officiel n° L 149 du 14/06/1991 p. 0001 - 0009) (Article 2)
2. Définitions des différentes catégories des vins aromatisés dont la dénomination peut remplacer la dénomination « vin aromatisé ».
c) Vin aromatisé à l'oeuf:
le vin aromatisé additionné de jaune d'oeuf de qualité ou de substances dérivées de celui-ci, dont la teneur en sucres exprimés en sucre inverti est supérieure à 200 grammes et le minimum de la teneur en jaune d'oeuf est 10 grammes par litre du produit fini.
Le terme « cremovo » peut accompagner le terme « vin aromatisé à l'oeuf » lorsque le vin aromatisé à l'oeuf contient du vin Marsala dans une proportion non inférieure à 80 %.
Le terme « cremovo zabaione' » peut accompagner le terme « vin aromatisé à l'oeuf » lorsque le vin aromatisé à l'oeuf contient du vin Marsala dans une proportion non inférieure à 80 % et une teneur en jaune d'oeuf non inférieure à 60 grammes par litre.'

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

vin aromatisé amer

UE-i.png
Règlement (CEE) n° 1601/91 du Conseil, du 10 juin 1991, établissant les règles générales relatives à la définition, à la désignation et à la présentation des vins aromatisés, des boissons aromatisées à base de vin et des cocktails aromatisés de produits viti-vinicoles (Journal officiel n° L 149 du 14/06/1991 p. 0001 - 0009) (Article 2)
2. Définitions des différentes catégories des vins aromatisés dont la dénomination peut remplacer la dénomination « vin aromatisé ».
b) Vin aromatisé amer:
le vin aromatisé ayant subi une aromatisation amère caractéristique. La dénomination « vin aromatisé amer » est suivie du nom de la substance aromatisante amère principale, sans préjudice de l'article 8 paragraphe 3.
Les expressions suivantes ou les expressions équivalentes dans une autre langue officielle de la Communauté peuvent être utilisées comme complément ou pour remplacer cette dénomination:
  • - « vin au quinquina », dans le cas où l'aromatisation principale est obtenue par l'arôme naturel de quinquina,
  • - « Bitter vino », dans le cas où l'aromatisation principale est faite par l'arôme naturel de gentiane et que la boisson a subi une coloration jaune et/ou rouge à l'aide des colorants autorisés; l'emploi du terme « bitter » dans ce contexte ne préjuge pas l'emploi de ce terme pour définir des produits ne relevant pas du champ d'application du présent règlement,
  • - « Americano », dans le cas où l'aromatisation est due à la présence de substances aromatisantes naturelles provenant de l'armoise et de la gentiane et que la boisson a subi une coloration jaune et/ou rouge à l'aide de colorants autorisés.''

Avertissement : Seule fait foi la version imprimée de la législation européenne telle que publiée dans les éditions papier du Journal officiel de l'Union européenne.
Union européenne

vin d'appellation

vins de glace

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
4. VINS SPECIAUX
4.7 VINS DE GLACE – ICEWINE – EISWEIN (OENO 6/03)
Vin provenant exclusivement de raisins frais ayant subi une cryosélection dans le vignoble sans recours à des procédés physiques (cf point d de la fiche Maîtrise de la richesse en sucre de la vendange). Les raisins utilisés dans les productions de vin de glace doivent être gelés lors de la vendange et pressés dans cet état.
Prescriptions :
a) La récolte et le pressurage devraient être réalisés à une température recommandée inférieure ou égale à –7°C.
b) Le titre alcoométrique volumique potentiel du moût ne peut pas être augmenté et devrait être au minimum de 15% vol. (correspondant à 110° Oechsle ou 25.3 Brix).
c) Le titre alcoométrique minimal acquis devrait être de 5,5% vol.
d) La limite maximale de l’acidité volatile devrait être de 35 milliéquivalents (2,1 g/l exprimé en acide acétique).
e) Tous les raisins utilisés dans le vin de glace devraient provenir de la même région.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

voir aussi

Cryosélection

vins de liqueur

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
4. VINS SPECIAUX
4.3 VINS DE LIQUEUR (ECO 2/2007)
Le vin de liqueur est le produit ayant un titre alcoométrique acquis supérieur ou égal à 15% vol. et inférieur ou égal à 22% vol.
Toutefois, un Etat, pour son marché domestique, peut appliquer un titre alcoométrique acquis maximal supérieur à 22%, tout en restant inférieur ou égal à 24%.
Le vin de liqueur est élaboré à partir de moût de raisins (y compris les moûts de raisin partiellement fermentés) et/ou de vin, au(x)quel(s) est additionné, seul ou en mélange, distillats, eaux-de-vie ou alcool d'origine vitivinicole.
Peut être ajouté un ou plusieurs des produits suivants: moût concentré ou caramélisé de raisins, raisins frais surmûris ou passerillés, mistelles, caramel.
Toutefois, un Etat, pour son marché domestique, peut admettre l’utilisation d’alcool d’origine agricole, si cette utilisation est déjà autorisée dans la réglementation de cet état à la date d´adoption de la présente résolution, pour une période limitée dans le temps.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

vins gazéifiés

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
4. VINS SPECIAUX
4.5 VINS GAZEIFIES (18/73)
Vins spéciaux provenant de vins traités selon les techniques admises par l’OIV, présentant des caractéristiques physiques analogues à celles des vins mousseux, mais dont le dioxyde de carbone est d'origine partiellement ou totalement exogène.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

vins liquoreux

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
4. VINS SPECIAUX
4.3.2 VINS LIQUOREUX (6/76)
Vins de liqueur provenant de raisins frais, de moûts ou de vins, d'une richesse alcoolique totale naturelle au moins égale à 12% vol. additionnés à la fois d'eau-de-vie de vin ou d'alcool rectifié alimentaire ou d'alcool rectifié d'origine viticole, et de moûts concentrés ou caramélisés de raisins, ou de raisins frais surmûris, ou de mistelles, ou de plusieurs de ces produits. Une partie du titre alcoolique acquis du produit fini, qui ne peut être inférieure à 4% vol., doit provenir de la fermentation partielle ou totale du sucre initial des raisins, moûts ou vins mis en oeuvre.
Prescriptions : L'eau-de-vie, l'alcool rectifié alimentaire et l'alcool rectifié d'origine viticole ajoutés doivent répondre aux conditions d'élaboration fixées pour ces produits par le présent Code (**) et aux prescriptions du Codex oenologique international
Recommandation de l’OIV : Il est recommandé que l'alcool rectifié alimentaire utilisé soit d'origine exclusivement viticole

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

vin livré en complément

Fr-i.png
Décret n° 2014-903 du 18 août 2014 relatif à la valorisation des résidus de la vinification (NOR: AGRT1402685D) Article 1
Le chapitre V du titre VI du livre VI du code rural et de la pêche maritime est complété par une section 4 ainsi rédigée : « Section 4, Valorisation des résidus de la vinification
Au sens de la présente section, on entend par :
b) “ Vins livrés en complément ” :
vins livrés en application du 2 de l'article 21 du règlement (CE) n° 555/2008 de la Commission du 27 juin 2008 susmentionné, dans les conditions fixées à l'article D. 665-36 ;

Législation française

vin mousseux

OMD-i.png
NOMENCLATURE DOUANIÈRE 2012 - Chapitre 22 - Boissons, liquides alcooliques et vinaigres Notes de sous-position.
1.- Au sens du n° 2204.10, on entend par
vins mousseux
les vins présentant, lorsqu'ils sont conservés à la température de 20 °C dans des récipients fermés, une surpression égal ou supérieure à 3 bars.
Organisation Mondiale des Douanes

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
4. VINS SPECIAUX
4.4 VINS MOUSSEUX
Vins spéciaux provenant de raisins, de moûts ou de vins traités selon les techniques admises par l’OIV, caractérisés, au débouchage, par la production d'une mousse plus ou moins persistante résultant d'un dégagement de dioxyde de carbone d'origine exclusivement endogène. La surpression de ce gaz dans la bouteille est au moins égale à 3,5 bars à 20 °C.
Toutefois, pour les bouteilles d'une capacité inférieure à 0,25 l, la surpression minimale est ramenée à 3 bars à 20°C.
Selon la technique d' élaboration, les vins mousseux sont dits:
  • de seconde fermentation en bouteille,
  • de seconde fermentation en cuve close.
Le vin est dit :
  • brut lorsqu'il contient au plus 12 g/l de sucre avec une tolérance de + 3 g/l;
  • extra-sec, lorsqu'il contient au moins 12 g/l et au plus 17 g/l avec une tolérance de + 3 g/l;
  • sec, lorsqu'il contient au moins 17 g/l et au plus 32 g/l avec une tolérance de +3 g/l;
  • demi-sec, lorsqu'il en contient de 32 à 50 g/l;
  • doux, lorsqu'il en contient plus de 50 g/l.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

vins sous voile

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
4. VINS SPECIAUX
4.2 VINS SOUS VOILE (6/76)
Vins dont la caractéristique principale est d'être soumis à une période de vieillissement biologique au contact de l'air par développement d'un voile de levures typiques sur la surface libre du vin, après fermentation alcoolique totale du moût. Le vin peut être additionné d'eau-de-vie de vin ou d'alcool rectifié alimentaire ou d'alcool d'origine viticole, dans ce cas le titre alcoométrique acquis du produit fini doit être égal ou supérieur à 15 % vol. .
Prescriptions : L'eau-de-vie de vin, l'alcool rectifié alimentaire et l'alcool d'origine viticole éventuellement ajoutés doivent répondre aux conditions d'élaboration fixées pour ces produits par le présent Code (**) et aux prescriptions du Codex oenologique international.
Recommandation de l’OIV: Il est recommandé que l'alcool rectifié alimentaire utilisé soit d'origine exclusivement viticole.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

vins spéciaux

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
4. VINS SPECIAUX
4.1 DEFINITION DE BASE (6/76)
Les vins spéciaux
sont des vins provenant de raisins frais, de moûts ou de vins ayant subi certains traitements au cours de leur élaboration ou après celle-ci et dont les caractéristiques proviennent non seulement du raisin lui-même, mais encore de la technique d'élaboration mise en oeuvre.
Les vins spéciaux comprennent  :
  • les vins sous voile,
  • les vins de liqueur,
  • les vins mousseux,
  • les vins gazéifiés.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

vins spiritueux

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
4. VINS SPECIAUX
4.3.1 VINS SPIRITUEUX (6/76)
Vins de liqueur provenant de raisins frais, de moûts ou de vins d'une richesse alcoolique totale naturelle au moins égale à 12 % vol., additionnés seulement d'eaux-de-vie de vin ou d'alcool rectifié alimentaire ou d'alcool rectifié d'origine viticole. Une partie du titre alcoolique acquis du produit fini, qui ne peut être inférieure à 4 % vol., doit provenir de la fermentation partielle ou totale du sucre initial.
Prescriptions : L'eau-de-vie de vin, l'alcool rectifié alimentaire et l'alcool d'origine viticole ajoutés doivent répondre aux conditions d'élaboration fixées pour ces produits par le présent Code(**) et aux prescriptions du Codex oenologique international.
Recommandation de l'OIV: Il est recommandé que l'alcool rectifié alimentaire utilisé soit d'origine exclusivement viticole.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

vins vinés

OIV-i.png
Code International des Pratiques Oenologiques Edition 01/2010 PARTIE I DÉFINITIONS
6. PRODUITS A BASE DE RAISIN, DE MOÛT DE RAISIN OU DE VIN
6.1 VINS VINES (18/73)
Les vins vinés sont des vins secs additionnés exclusivement d'eau-de-vie de vin, titrant au minimum 18 % vol. et au maximum 24 % vol. ne rentrant pas dans les catégories précédentes et destinés exclusivement à la distillation.

Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)

::

Voir également sur Qualitionnaire by AQTE sprl